Accueil 9 Voyage en Russie 9 La Fête de Maslenitsa en Russie

La Fête de Maslenitsa en Russie

La fête russe de Maslenitsa, qui dure sept jours, a lieu avant le grand carême. C’est l’équivalent slave de la chandeleur et du Mardi gras. Cette fête est surtout connue pour sa préparation de crêpes épaisses au levain: les délicieux blinis!

Il faut préciser que les « blinis » que l’on connaît en France n’ont rien à voir avec les « blinis » russes. Ces derniers sont fins comme des crêpes françaises. Ce qu’on appelle « blinis » en France s’appellent en Russie des « oladii ».



 

« Maslenitsa » vient du mot russe « Maslo », qui signifie le beurre. Si la crêpe est le symbole du soleil (rond, jaune, bienveillant qui annonce l’arrivée du printemps), le beurre, lui, est symbole de l’aisance, de la chaleur et de l’amélioration de la vie!

Il faut chercher l’origine de maslenitsa dans la Russie païenne ! Rappelez-vous le célèbre conte « Snegourochka » de Ostrovski avec ses personnages païens :

Yarilo Solntse – le soleil
Mat Vesna – le printemps
Ded Moroz – Le père Gel
– et sa fille Snegourochka, la jeune fille de glace. L’amour humain et le soleil l’ont brûlé et elle a fondu…

maslenitsa-04.jpg

Les villageois accueillaient avec joie les premiers rayons du soleil, fatigués d’un hiver trop long! Tout le monde fêtaient la fête du printemps avec joie ! Dans chaque isba, les babas (femmes) préparaient les blinis avec du beurre fondu, de la crème fraîche, des harengs et du caviar (rouge ou noir), accompagnés de miel, de confiture… mais aussi de kacha au sarrasin ou aux champignons; des pirojki farcis de noix, navets, povidlo. Tout cela dans le « petch » – le four domestique.

A cette époque, les russes ne connaissaient pas encore la vodka, les repas étaient accompagnés de « Medovoucha » – une sorte d’hydromel ou de KVAS, une boisson très peu alcoolisée, fermentée à base de pain noir.

maslenitsa.jpg

A l’heure actuelle, les Russes accordent beaucoup d’importance à leurs traditions ancestrales. Pendant les festivités de Maslenitsa, on s’habille « à l’ancienne »: les femmes portent un châle traditionnel en laine qui les préservent du froid, les hommes portent la chapka et la kossovorodka. L’amulette, dédiée au soleil est quasi-indispensable: collier en bois de bouleau avec un pendentif orné d’une pierre d’ambre est garant du bonheur pour toute l’année.

Les repas slaves se passent toujours avec des danses, des chants et des jeux. La maslenitsa s’accompagne des jeux d’hiver dans la neige (igri v snezhki), des descentes de luge (sani), des rondes dansantes (khorovod) et la traditionnelle confection des « Snegoviki » – les bonhommes de neige !

Les adieux à l’hiver se déroulaient toute la nuit autour d’un immense feu. A l’aube on brûle le « chuchelo » en paille, l’épouvantail qui symbolisait le monsieur hiver…

Cette année la Maslenitsa aura lieu du 24 février au 1er mars! Vous trouverez partout en Russie de nombreuses fêtes de la Maslenitsa, l’occasion de découvrir notre beau pays en faisant la fête avec vos prochains amis Russes!

La Fête de Maslenitsa en Russie

par | 18 Fév 2020 | 0 commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le visa électronique russe continue son évolution

Le visa électronique russe continue son évolution

Depuis le 28 Janvier 2020, les ressortissants de 53 pays, déjà éligibles à l’obtention d’un eVisa pour visiter Saint-Pétersbourg (et la région de Leningrad) et Kaliningrad (et sa région), peuvent réclamer un visa en ligne pour découvrir la partie extrême-orientale de la Russie.

Mtsensk et le Loubok

Mtsensk et le Loubok

Cette petite ville historique fortifiée a été fondée en 1146. Au XIVe siècle, la ville passe sous le règne des Chevaliers Teutoniques (1320 -1504). A cette époque, Mtsensk est entourée de vallées verdoyantes, de forêts profondes et de lacs de couleur bleu qui s’emparent de notre imagination.

Musée-Appartement Pouchkine à Saint-Pétersbourg

Musée-Appartement Pouchkine à Saint-Pétersbourg

Le musée a été ouvert en 1937. L’illustre poète russe a vécu ici d’octobre 1836 jusqu’à sa mort le 29 janvier 1837. L’intérieur de l’appartement a été reconstitué selon les archives de l’époque. Le musée contient des affaires personnelles de Pouchkine et de sa famille. Chaque année, le 10 février, le musée commémore la Journée de mémoire de Pouchkine. C’est l’un des musées préférés des Russes, il est très visité.