Cimetières russes

Les cimetières russes en France.

Cimetière russe de Caucade
78, avenue Sainte-Marguerite 06200 Nice
Ouvert de 8h à 19h en été, de 8h à 17h le reste de l’année.

Cimetière militaire de Chambière
Rue Chambière 57000 Metz
Tombes de militaires Russes mort en France en 1914-1918 et en 1941-1944.

Cimetière militaire russe de Mourmelon
51400 Mourmelon-le-Grand
Situé en bordure de la route D21, à 4 km au nord-est de Mourmelon-le-Grand. Renferme des sépultures des combattants de corps expéditionnaire russe en France tombés pendant la guerre de 1914-1918.

Cimetière militaire de Noyers-Saint-Martin
Au nord-est de Beauvais – Oise. A 10 km au sud de Breteil, à 1 km à l’est de Noyers-Saint-Martin en bordure de la D112.

Cimetière militaire soviétique, 1939-1945
Surface: 16951 mètres carrés. Nombre de corps: 4598. 78 en tombes, 4520 en 2 ossuaires. 1939-1945: 4598 Soviétiques dont 4520 en 2 ossuaires. On a regroupé dans ce cimetière (aménagé en 1980) des corps de prisonniers soviétiques morts entre 1941 et 1945. Ils étaient inhumés auparavant dans des carrés communaux ou des fosses communes situés dans l’est de la France (Boulby, Denting, Hayange…).

Cimetière russe de Sainte-Geneviève-des-Bois
Léo-Lagrange 91700 Sainte-Geneviève-des-Bois
Ouvert du 1er mars au 30 septembre de 7h à 19h et du 1er octobre à fin février de 8h à 17h.
Cimetière communal.

Cimetière militaire de Saint-Hilaire-le-Grand
Au nord de Chalons-sur-Marne – Marne

Cimetière militaire russe, 1914-1918 et 1939-1945
Surface: 3412 mètres carrés, nombre de corps: 916 (490 en tombes, 426 en 1 ossuaire). En 1914-1918, 880 Russes dont 490 en 1 ossuaire. En 1939-1945: 36 Soviétiques. Sa création remonte à 1925: on regroupa alors les membres du Corps expéditionnaire russe en France morts lors des batailles de Champagne (1916-1917).

Cimetière militaire de Valleroy
Au nord-ouest de Metz – Meurthe-et-Moselle
Cimetière militaire soviétique, 1939-1945. Surface: 620 mètres carrés. Nombre de corps: 52. 52 en tombes, 1939-1945: 52 Soviétiques. L’armée allemande créa ce cimetière en 1943 pour y inhumer les prisonniers soviétiques décédés en France. Une stèle leur est dédiée.

Cimetières russes

par | 28 Oct 2009 | 1 commentaire

1 Commentaire

  1. MICHEL BOURLATCHKA

    Cimetières russes
    Dans les Années 1950,j’étais très jeune garçon et ma mere Bourlatchka née Veliacheff m’enmenais au cimetiere de Mourmelon sur la tombe d’un parent dont je ne me souviens pas du nom ni du prenom, mais il devait etre soit: Veliacheff ou Ontioukoff ou Bourlatchka.
    Existe t’il une liste des noms des soldats russes enterrés a Mourmelon?
    SI oui, pouvez vous m’indiqué ou?
    J’ai decouvert les monuments aux militaires russes du cimetiere russe de Nice, ceux de Sainte Genevieve des Bois, mais rien encore sur Mourmelon.
    Existe t’il des ouvrages sur ce cimetiere russe de Mourmelon?
    Je suis en train de faire mon arbre genealogique et des informations sur des parents au cimetiere de Mourmelon pourraient m’aider dans ma quete
    Michel Bourlatchka

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Musées

Musées

Les Musées russes en France.