Accueil 9 Voyage en Russie 9 Traditions 9 Les plateaux de Jostovo ( Page )

Les plateaux de Jostovo

Cet art populaire original remonte à la fin du XVIIIème siècle; on le pratiquait à Pétersbourg et dans l’Oural. C’est seulement vers le milieu du XIXème siècle que l’on commença à fabriquer ces plateaux aux environs de Moscou.

Les plus anciens plateaux russes connus montrent le souci de leurs auteurs d’allier le côté utilitaire à l’aspect décoratif de leurs objets, ce qui permettait d’en faire des petits panneaux décoratifs.

Les plateaux de la première moitié du XIXème siècle sont ornés non seulement de fleurs de toutes sortes, mais aussi de scènes représentant des évènements historiques.
Comme il fallait préserver la peinture de la température élevée des mets, des procédés spéciaux furent élaborés. Après avoir été estompés et forgés, les morceaux de tôle sont alors préparés pour être peints. La peinture est généralement éxécutée sur fond noir, mais aussi rouge bleu ou vert. L’ornement représente des bouquets, des guirlandes, des fleurs jetées au gré de la fantaisie de l’artiste. Le séchage dans des fours permet de donner des rehauts au dessin. puis un vernis donne un éclat final au plateau sur les bords duquel court un filet de bronze que l’on retrouve au centre même du dessin.
Les procédés élaborés par des générations restent et évoluent. Les bouquets éclatants et les compositions florales des plateaux comprennent des roses, des dahlias, des pivoines, des tulipes et d’autres fleurs. C’est au milieu du XIX ème siècle qu’apparûrent ces fleurs éclatantes, quelquefois avec des incrustations en nacre. A cette époque, la lithographie fit son apparition, ce qui permit de reproduire l’éclat des couleurs naturelles. Ainsi les lithographies de ces fleurs introuvables dans la nature sauvage servirent de modèles aux peintres de Jostovo, qui s’en inspirèrent.

Les plateaux de Jostovo

par | 25 Nov 1997 | 0 commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus grand magasin de jouets russes à Moscou

Le plus grand magasin de jouets russes à Moscou

Moscou se targue d’avoir le plus grand magasin de jouets pour enfants ’L’univers de l’enfance’ ! Mode festive, marques cultes des jeunes, jouets russes et étrangers, librairie spécialisée… Tout pour plonger dans les délices de l’enfance.

Châles russes : grande tradition !

Châles russes : grande tradition !

Voici un très beau châle traditionnel russe tissé et imprimé à la main à Pavlov-Posad selon une tradition qui existe depuis 1795 !

Petite histoire de Fabergé

Petite histoire de Fabergé

Les œufs de Pâques impériaux sont les réalisations les plus célèbres de Carl Fabergé. Entre 1885 et 1916, les tsars Alexandre III et Nicolas II commandent cinquante-quatre de ces objets éblouissants pour les offrir aux tsarines Marie et Alexandra Feodorovna à l’occasion des fêtes pascales.

Nijni Novgorod : Semenov et Khokhloma

Nijni Novgorod : Semenov et Khokhloma

Nijni-Novgorod fut l’une des principales villes du nord de l’Europe au Moyen âge. Avec sa citadelle, le Kremlin de Nijni Novgorod, la ville, située à 420 kilomètres de Moscou, constituait l’une des places fortes défendant les marches méridionales de la Russie.