Russie.net le Web franco-russe

Основан в 1997 году!

Accueil 9 Histoire 9 La Géorgie va transformer le musée Staline en musée de la répression

La Géorgie va transformer le musée Staline en musée de la répression

La Géorgie va transformer le musée consacré au plus célèbre des Géorgiens, Joseph Staline, en un musée du stalinisme qui mettra l’accent sur les répressions à l’époque du dictateur soviétique, a-t-on indiqué lundi de source officielle.

Le musée Staline, situé à Gori (environ 50 km au nord-ouest de Tbilissi), où le dictateur est né en 1878, « est tout simplement incompatible avec le présent et l’avenir », a déclaré le ministre géorgien de la Culture, Nicoloz Rouroua, selon des images diffusées par la télévision géorgienne.

« L’histoire ne peut pas être effacée et cette page très difficile de l’histoire de notre pays doit être racontée convenablement dans ces murs », a-t-il ajouté lors d’une visite au musée.

Le musée a ouvert ses portes en 1937 dans la petite maison où est né « le petit père des peuples ». Une grande structure en granit et en marbre a été construite en 1975 pour protéger cette maison et accueillir une exposition à la gloire de Staline.

En 2010, le régime pro-occidental du président géorgien Mikheïl Saakachvili a déboulonné une gigantesque statue de Staline qui ornait la place centrale de Gori depuis 1952, un an avant la mort du dictateur.

Une loi adoptée l’an passé par la Géorgie interdit aux anciens communistes et membres de l’ex-KGB d’occuper des postes dans la fonction publique.

Une « Journée de l’Occupation soviétique » est également célébrée chaque année depuis 2011, pour commémorer l’invasion en 1921 par l’Armée rouge de la Géorgie indépendante, incorporée par la suite à l’Union soviétique.

La Géorgie compte déjà un musée de l’Occupation soviétique, à Tbilissi, ouvert en 2006.

Dans l’Union soviétique et en particulier en Russie, les musées dédiés aux victimes des répressions staliniennes sont très rares.

Le règne de Joseph Staline fut marqué par un régime de terreur et par l’exécution sommaire ou l’envoi dans les goulags de millions de personnes.

La Géorgie va transformer le musée Staline en musée de la répression

par | 12 Avr 2012 | 0 commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Obsèques en Russie de grognards napoléoniens et de soldats tsaristes

Obsèques en Russie de grognards napoléoniens et de soldats tsaristes

Quelque 126 dépouilles découvertes dans une fosse commune entre Smolensk et Moscou ont été enterrées ce samedi avec les honneurs. Les restes de soldats russes et français, tombés lors de la terrible retraite de Russie, ont été inhumés samedi près du champ de la bataille de Viazma, un rare moment d'unité franco-russe l'année du bicentenaire de la mort de Napoléon.

Bessemertny Barak : le souvenir de la répression soviétique

Bessemertny Barak : le souvenir de la répression soviétique

Bessemertny Barak (Бессмертный барак) a pour objectif de répertorier les victimes des répressions soviétiques en présentant l'histoire vivante de chaque personne. Il est de notre responsabilité de nommer chacun par son nom. N'importe qui peut nous aider dans ce projet: préserver la mémoire des proches en ajoutant des souvenirs de famille, des photographies ou des documents.