Accueil 9 Culture 9 Histoire 9 Bessemertny Barak : le souvenir de la répression soviétique

Bessemertny Barak : le souvenir de la répression soviétique

Bessemertny Barak (Бессмертный барак) a pour objectif de répertorier les victimes des répressions soviétiques en présentant l’histoire vivante de chaque personne. Il est de notre responsabilité de nommer chacun par son nom. N’importe qui peut nous aider dans ce projet: préserver la mémoire des proches en ajoutant des souvenirs de famille, des photographies ou des documents.

Notre site n’a pas d’équivalent, c’est une histoire vivante, c’est l’histoire que nous faisons ensemble et de nos propres mains. Il se trouve que maintenant notre projet est la plus grande encyclopédie vivante sur la répression.

Nous sommes heureux de pouvoir créer ensemble cette ressource d’information unique. Le principal pour nous tous est son libre accès. Ceux qui peuvent nous aider, nous soutenir, ceux qui ne peuvent pas se le permettre, auront toujours la possibilité d’utiliser nos matériaux.

Les principales orientations du projet :

– perpétuer la mémoire de chaque personne innocente et injustement condamnée
– la lutte contre les tentatives de falsification de l’histoire et de dissimulation des faits de cruauté sans fondement
– le reflet des tentatives de raviver les idéologies du stalinisme et du communisme
– la création d’une base de données unifiée et entièrement accessible sur l’histoire du système répressif soviétique

bessmertnybarak-02.jpg

Chacun de vous peut participer autant que possible à notre projet, partager l’histoire de sa famille, parler d’une personne de connaissance, vous trouverez toujours une aide avec Internet.

Nous avons un énorme travail devant nous – et nous devons simplement nous souvenir de chacun d’entre eux!

Site Internet : https://bessmertnybarak.ru

Bessemertny Barak : le souvenir de la répression soviétique

par | 19 Nov 2020 | 0 commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vos commentaires

Dans la même rubrique…

Napoléon en Russie, un envahisseur devenu icône

Napoléon en Russie, un envahisseur devenu icône

Maudit quand il lance la campagne de 1812, Napoléon a été pardonné par les Russes au point d’être considéré 200 ans après sa mort comme une grande figure politique, génie modernisateur et symbole romantique.

Obsèques en Russie de grognards napoléoniens et de soldats tsaristes

Obsèques en Russie de grognards napoléoniens et de soldats tsaristes

Quelque 126 dépouilles découvertes dans une fosse commune entre Smolensk et Moscou ont été enterrées ce samedi avec les honneurs. Les restes de soldats russes et français, tombés lors de la terrible retraite de Russie, ont été inhumés samedi près du champ de la bataille de Viazma, un rare moment d’unité franco-russe l’année du bicentenaire de la mort de Napoléon.

Galina Djounkovskaïa, héroïne de l’Union soviétique

Galina Djounkovskaïa, héroïne de l’Union soviétique

Galina Ivanovna Djounkovskaïa (en russe : Галина Ивановна Джунковская) est une navigatrice de l’Armée de l’air soviétique du 587 BAP au cours de la Seconde Guerre mondiale. Elle reçoit le titre de Héroïne de l’Union soviétique le 18 août 1945.

Le « Komsomol » a été créé le 29 octobre 1918

Le « Komsomol » a été créé le 29 octobre 1918

Komsomol (en russe : комсомол) est le nom courant de l’organisation de la jeunesse communiste du Parti communiste de l’Union soviétique fondée en 1918 et disparue en 1991, après la dislocation de l’URSS.