Accueil 9 Culture 9 Artistes 9 Tchayok, trois musiciens, trois voix et une passion commune!

Tchayok, trois musiciens, trois voix et une passion commune!

Trois musiciens, trois voix et une passion commune, donnent naissance à Tchayok.

Né d’une passion pour la musique russe & tzigane, Tchayok fait ses débuts en 2012 dans les Alpes. Le trio est composé de Vladimir et Romain GOURKO, deux frères d’origine russe et de Florian VELLA. Tous guitaristes et chanteurs, ils jouent aussi de la balalaïka (prima et contrebasse). Leur premier album « Zavarka », sort en 2014.

S’inspirant de cette musique traditionnelle et de leur multiples influences (jazz, swing, musique sud-américaine), ils ravivent le style avec des compositions et des arrangements originaux où la musique écrite côtoie la spontanéité de l’improvisation.

Les rythmes tziganes endiablés ou les romances déchirantes sont interprétés avec poésie, nuances, virtuosité et magnifiés par la puissance de trois voix harmonisé.

Après plusieurs années entre tournées et voyages, le répertoire s’étoffe et évolue grâce à d’intenses rencontres avec des musiciens de renom (Marcel Ramba, Tcha Limberger, Pierre Blanchard, Nicolas Hauzer…). Le trio se produit à plusieurs reprises à l’étranger notamment en Belgique, Allemagne, Roumanie et Turquie.

Ils collaborent régulièrement avec d’autres artistes (J.C Gairard, J.B Frugier, Gaspard Panfiloff, Pascal de Loutchek).

Ces nombreuses aventures et leur sensibilité commune font de Tchayok un trio au son et au caractère singulier.

ROMAIN GOURKO – Guitare, Balalaïkas et Chant

romain-gourko.jpg

Issu d’une famille de musiciens, Romain baigne dans l’atmosphère des cabarets et des fêtes russes dès sa plus tendre enfance. Il se passionne naturellement pour la musique et commence à pratiquer la balalaïka à l’âge de onze ans.

Attiré par d’autres styles musicaux (jazz manouche, musique brésilienne), il s’oriente vers la guitare et commence à chanter durant son adolescence. Ce n’est qu’à partir de 2011, son diplôme d’ingénieur en poche, que Romain décide de se consacrer pleinement à la musique et qu’il fonde Tchayok avec son frère Vladimir et Florian Vella.

Sa soif d’étoffer son langage musical l’amène à intégrer l’école de jazz IMFP à Salon de Provence en 2016, notamment aux côtés de Michel Zenino.

Il se produit en parallèle avec l’ensemble marseillais NOVA ZORA, un septet de musiques et chants bulgares et roms et il est membre de l’orchestre « Balalaïkas de Saint Georges » avec lequel il a enregistré la bande originale du film « The Grand Budapest Hotel ».

Tchayok, trois musiciens, trois voix et une passion commune!

par | 20 Août 2017 | 0 commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Groupe russe Zima

Groupe russe Zima

Le groupe tzigane russe Zima, une rencontre orchestrée par quatre musiciens passionnés d’origine russe.

Galerie de l’Est à Compiègne

Galerie de l’Est à Compiègne

La Galerie de l’Est est située à Compiègne. Daryah Brient tisse une passerelle artistique entre les cultures de l’Est et celles de l’Ouest.

Vassia Lojkine

Vassia Lojkine

Vassia Lojkine est un artiste russe hors du commun. Dans ses peintures, il dépeint un monde parallèle – le monde de la psychose et de la folie, les formes extrêmes d’états mentaux, les visions et les hallucinations…

Cirque Tzigane Romanes

Cirque Tzigane Romanes

Le cirque Romanès est un cirque tzigane créé en 1994 par Alexandre Romanès, ex-dompteur de lions, joueur de luth, funambule et poète, et Délia Romanès, sa femme, chanteuse et musicienne.

Leonid Zelitchonok

Leonid Zelitchonok

Né en 1956 dans un petit village de la région de Briansk en Russie, Léonid Zelitchonok et son frère aîné grandissent dans une famille de musiciens. Sa mère chante, d’une voix juste et cristalline, ce qui ne compte pas pour rien dans l’atmosphère familiale…

Orchestre Balalaïkas Saint-Georges

Orchestre Balalaïkas Saint-Georges

L’aventure musicale de cet ensemble commença en 1993. Reprenant le nom qui par le passé désignait l’orchestre des élèves de l’Institut Saint-Georges établi au Potager du Dauphin à Meudon (un collège et internat tenu autrefois par des pères jésuites pour garçons d’origine russe).