Accueil 9 A la une 9 Alexandre Sergueievitch Pouchkine est né le 6 juin 1799 ( Page )

Alexandre Sergueievitch Pouchkine est né le 6 juin 1799

Alexandre Sergueievitch Pouchkine est né à Moscou le 6 juin 1799. Le père du poète, Serge Pouchkine, lieutenant de la Garde Impériale, épouse Nadine Hannibal, petite fille d’Abraham Hannibal, fils de prince Ethiopien qui fut offert à Pierre Le Grand. Abraham Hannibal termine sa carrière comme général en chef de l’armée impériale.

Descendant d’une famille de viking nommée RATCHA, on donne au 14ème siècle le surnom de POUCHKA (canon en russe) à l’aîné de la septième filiation. Vers 1400 le nom devient POUCHKINE. En 1613 Les Pouchkine signent l’acte de l’élection au trône de la dynastie des ROMANOFFS. Les Pouchkine ont servi le trône de Russie en qualité de boyards, conseillers, sénéchaux, de connétables et d’ambassadeurs.

Alexandre Sergueievitch Pouchkine est né à Moscou le 6 juin 1799. Son enfance n’est pas malheureuse. La bibliothèque familiale très fournie en littérature étrangère et en particulier française lui permet de lire beaucoup tant en français qu’en anglais. Autour de lui on ne parle que français, langue utilisée par la noblesse et à la Cour.

Sa grand-mère et sa nurse décident de lui apprendre le russe au travers des contes traditionnels.

pouchkine-02.jpgLe père du poète, Serge Pouchkine, lieutenant de la Garde Impériale, épouse Nadine HANIBAL, petite fille d’Abraham Hanibal, fils de prince Ethiopien qui fut offert à Pierre LE GRAND, qui le prit sous sa protection. Abraham Hanibal termine sa carrière comme général en chef de l’armée impériale. En 1811, il entre au Lycée Impérial Alexandre, qui vient de s’ouvrir, pour former l’élite de la Russie. Il y étudia jusqu’en 1817. Son surnom au lycée était « le français » car Pouchkine commence ses premiers vers au lycée en français : Mon portrait, Stances, Couplets, etc..

A sa sortie, il fréquente une société de jeunes libéraux, il écrit quelques poèmes: Le village, l’Ode à la liberté, ces poèmes lui valent la colère du Tsar. Il doit quitter St-Pétersbourg pour le Caucase.

  • En 1820, il publie « Rouslan et Ludmila ».
  • En 1822, il publie « Le Prisonnier du Caucase » et termine « La Gabriéliade » parodie voltairienne de l’Annonciation et satire du cléricalisme.
  • En 1823, il écrit deux poèmes « Eugène Onéguine » et « Les Tziganes ».
  • En 1825, il entreprend la rédaction des 24 tableaux de « Boris Godounov » et termine cette oeuvre en novembre. Boris Godounov sera édité en 1830 et ne sera jamais représenté du vivant de l’auteur.
  • En 1827, il commence un roman historique qui doit faire revivre son ancêtre Hanibal « Le nègre de Pierre Le Grand ».
  • En 1830, Pouchkine part pour ses terres de Boldino. La peste s’étant déclarée à Moscou, la ville est mise en quarantaine et Pouchkine est obligé de prolonger son séjour. Il écrit ses quatre « Petites tragédies » et cinq « Récits d’Ivan Pétrovitch Belkine » qu’il publie aussitôt.
  • Le 18 février 1831, il épouse Nathalie Nicolaevna Gontcharova.
    Nicolas 1er demande à Pouchkine d’écrire l’histoire de Pierre Le Grand.
  • En 1832, le 20 mai naîtra leur première fille Marie.
  • En 1833, Pouchkine est élu membre de l’Académie russe. Il écrit « Le cavalier de bronze ». Naissance le 6 juillet de son fils Alexandre.
  • En 1834, Pouchkine publie « La Dame de Pique » et commence à rédiger « l’Histoire de l’émeute de Pougatchov ».
  • En 1835, naissance de son troisième enfant Grégoire, le 14 mai.
  • En 1836, paraît en avril le premier numéro de la revue trimestrielle « Le Contemporain » que la censure autorisait enfin à voir le jour. En mai, le 23, naissance de son quatrième enfant, une petite fille Nathalie. Il achève son roman « La fille du Capitaine ».
  • Le 27 janvier 1837, Pouchkine est blessé mortellement en duel par le baron français de Heekeren d’Anthes. Il meurt dans d’horribles souffrances le 29 janvier.

 

Par la Fondation Internationale Pouchkine

La Fondation Internationale Pouchkine a pour but de populariser l’oeuvre du premier et plus important représentant du patrimoine littéraire russe et travaille à la promotion des activités artistiques, littéraires et culturelles liées à son oeuvre. La Fondation Internationale Pouchkine parraine le Centre d’Oncologie pour Enfants de Saint-Pétersbourg. Année après année, ils rassemblent les fonds nécessaires à l’achat primordial de médicaments et d’équipement médical.

Alexandre Sergueievitch Pouchkine est né le 6 juin 1799

par | 6 Juin 2021 | 0 commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vos commentaires

Dans la même rubrique…

Boris Akounine (Борис Акунин)

Boris Akounine (Борис Акунин)

Boris Akounine, pseudonyme de Grigori Chalvovitch Tchkhartichvili, est né le 20 mai 1956 à Zestafoni, en Géorgie, alors une république de l’Union soviétique.

Abramov Fédor

Abramov Fédor

Fédor Abramov (né le 29 février 1920 – mort le 14 mai 1983) est un écrivain et critique littéraire soviétique russe dont l’œuvre décrit les conditions de vie difficiles de la classe paysanne soviétique, ce qui l’a amené, notamment, à être réprimandé par les autorités soviétiques.

Akhmatova Anna

Akhmatova Anna

Anna Akhmatova (Анна Ахматова, Анна Андреевна Горенко, 23 juin 1889 – 5 mars 1966) de son vrai nom Anna Andreevna Gorenko, est une poétesse acméiste russe renommée.