Accueil 9 Prochainement 9 Conférences, Rencontres 9 8 mars : la journée internationale de la femme ( Page )

8 mars : la journée internationale de la femme

C’est le 8 mars 1910, lors de la conférence internationale des femmes socialistes à Copenhague que Clara Zetkin, (05-07-1857/20-06-1933) leader féministe allemande, propose de fêter ce jour de l’année en tant que journée internationale de la femme.

C’est d’ailleurs à son initiative qu’a été organisé en 1907 la première conférence internationale des femmes.

En Russie, le 8 mars est un jour férié chômé qui est à la fois la journée internationale de la femme et la fête des femmes!

A cette occasion, les hommes offrent des cadeaux à leurs épouses, mères et collègues de travail. Les enfants apportent des fleurs à leur maîtresse d’école.

Même les jeunes garçons offrent des cadeaux à leurs jeunes amies. C’est une journée très importante dans le calendrier, les parfumeries et les fleuristes sont dévalisés la veille et une table de fête est dressée avec un
grand gâteau et une bouteille de champagne!

Journée internationale de la femme - affiche soviétique

Voici le portrait de trois femmes russes

Valentina Vladimirovna Terechkova

Première femme cosmonaute au monde
Née en 1937, près de laroslavl, pilote-cosmonaute soviétique, Héros de l’Union Soviétique.

Dès l’âge de 16 ans, elle travaille à laroslavl dans une usine de pneumatiques, puis dans un combinat textile. En 1960, elle termine les cours par correspondance de l’Ecole Technique des Textiles, menant de pair ses études et son travail. Puis en 1969, elle achève l’Académie des ingénieurs de l’Armée de l’Air de Moscou.

Valentina Terechkova a commencé sa carrière de cosmonaute en pratiquant le parachutisme à l’école de l’Aéroclub de laroslavi (à son compte figurent 126 sauts en parachute). A partir de 1962 elle fait partie de l’équipe de cosmonautes. Du 16 au 19 juin 1963, en vol de groupe avec Valery Bykovski, le vaisseau Vostok 6 qu’elle pilotait a accompli respectivement 81 et 48 révolutions autour de la Terre en 70h41 mn, parcourant environ 2 millions de km.

Valentina Terechkova a beaucoup apporté au mouvement féministe mondial; en 1969, elle devient vice-présidente de la Fédération internationale démocratique des femmes, puis membre du Conseil international de la paix. La France l’a décoré de la Médaille d’or Joliot-Curie, elle est citoyenne d’honneur de 15 villes dans le monde y compris Montreuil et Drancy en France et un cratère de la lune porte aujourd’hui son nom.

Comtesse Véra Apollonovna Obolenski (Vicky)

Héros de la Résistance
Née en Russie le 11 juillet 1911 d’un père (Kolomnine) vice-gouverneur de Bakou. A l’âge de 9 ans, elle se retrouve à Paris avec la première vague d’émigration, son destin ressemble à celui de beaucoup d’émigrants russes à cette époque en France. Pour gagner sa vie, elle devient mannequin à l’âge de 17 ans.

Le 9 mai 1937, elle épouse M. Obolenski, la cérémonie a lieu dans la cathédrale Alexandre Nevski (Rue Daru).

Après l’occupation allemande en France, sans hésitation, elle décide de participer au mouvement de résistance à Paris et devient secrétaire général de l’OCM, l’Organisation Civile et Militaire, l’une des plus importantes branches de la résistance française.

Le 17 décembre 1943, elle est arrêtée par la Gestapo et est guillotinée dans la prison de Pletzenzee en Allemagne le 4 août 1944. A titre posthume, elle a été décorée de la Croix de guerre, de la Médaille de la Résistance et la de Légion d’honneur par la France, et de l’Ordre de la Grande Guerre Patriotique par l’URSS. Le maréchal de l’Armée anglaise Montgomery a écrit le 6 mai 1946: « Je voudrais témoigner mon admiration pour Véra Obolenski qui a donné sa vie pour que l’Europe soit libre« .

Alexandra Mikhaïlovna Kollontaï

Première femme ambassadrice
Elle est née à St-Pétersbourg d’un père Général, en 1907 elle participe à un congrès international socialiste à Stuttgart, en 1910 à Copenhague, en 1912 à Basel. De 1908 à 1917, elle participe au mouvement social démocratique d’Angleterre, d’Allemagne, d’Italie, du Danemark, de France, de Suède, de Norvège et des Etats-Unis.

De 1921 à 1922, elle est secrétaire du Secrétariat international des femmes au Komintern.

En 1923, elle est nommée ambassadrice et représentante commerciale de l’URSS en Norvège, en 1926, au Mexique, de 1927 à 1930 de nouveau en Norvège et de 1930 jusqu’à 1945 en Suède.

8 mars : la journée internationale de la femme

par | 8 Mar 2009 | 0 commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *