Accueil 9 Infos 9 Orthodoxie 9 Message de Pâques 2021 du métropolite Jean de Doubna

Message de Pâques 2021 du métropolite Jean de Doubna

« Lève-toi, Seigneur mon Dieu, que ta main soit exaltée, n’oublie pas tes pauvres à jamais,(Ps. 9, 33) ».

Chers Messeigneurs, Pères, Frères et Sœurs bien aimés en Christ,

Aujourd’hui, c’est de l’abondance du coeur que la bouche parle « Voici le jour que fit le Seigneur, qu’il soit pour nous jour de fête et de joie !, (Ps. 117, 24) ». Maintenant, le monde visible et invisible, célèbre le plus Grand Jour, le Jour du Seigneur – la Résurrection de notre Sauveur et Seigneur Jésus-Christ ! C’est le jour de l’Espoir pour tous, le jour de la Vie et de la Joie. C’est l’événement de ce Jour qui a changé le trajet de l’histoire des êtres humains ! Car c’est à partir de ce Jour que la Prédication des Apôtres sur la Nouvelle Vie dans Résurrection a commencé au seuil du tombeau vide du Christ ressuscité (Mc 16), prédication dont le monde avait soif tant à leur époque qu’à l’a notre aujourd’hui (Ac 17, 16-34).

Ce jour est un jour béni. Car l’Homme, d’une nouvelle manière, a retrouvé sa liberté primordiale celle qu’il avait au Paradis. Son image originel est de nouveau restaurée et tous nous chantons « Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ : dans sa grande miséricorde, il nous a fait renaître pour une vivante espérance grâce à la résurrection de Jésus Christ d’entre les morts … », (1 Pierre 1, 3).

À partir de ce jour lumineux, l’homme a commencé à trouver son être d’une manière différente, à étudier sa nature spirituelle, qui lentement mourait après la Chute de dans le jardin d’Éden. Maintenant cette nouvelle nature commence, à revivre pleinement, car lui a été donné par la Résurrection, la vie nouvelle. La mort à cessé de régner et d’être éternelle, c’est la Vie qui est devenue éternelle.

Dieu aime tellement l’homme qu’il envoie son Fils pour le sauver et par sa croix et sa Résurrection dissous le péché originel.

Comment l’homme peut-il remercier son Créateur pour cet événement ? Très simplement : par son amour réciproque envers Dieu et en particulier envers son prochain, visage de Dieu. Aimer son prochain c’est rendre grâce à Dieu. Cet événement nous invite à la reconnaissance et à l’action de grâce envers Dieu Créateur de toutes choses. Aimer son prochain, signifie avant tout, le respecter, l’accepter tel qu’il est, sans chercher à le posséder. Ne dépassons pas les limites dans les relations : que ce soit dans un cadre familial, amical ou professionnel. Aimer son prochain, c’est protéger la liberté de son prochain. Cela signifie aimer Dieu en lui (1 Jean 4, 20), Cela signifie vivre « …à l’exemple du Dieu saint qui vous a appelés, devenez saints, vous aussi, dans toute votre conduite, … », (1 Pierre 1:15).

Chers frères et sœurs, en ces jours lumineux de joie pascale, je vous souhaite d’être honorés de la visite divine du Christ ressuscité, de ressentir Son amour, Sa présence, de sentir qu’Il est toujours proche. Je vous invite à accueillir la liberté que nous avons acquise grâce au Christ ressuscité. Acceptons Son invitation à entrer dans la joie de la communion avec Dieu, source du salut. Que le cœur de chacun et chacune soit toujours remplis d’amour divin, de foi vivante, de paix et d’espérance.

Le Christ est ressuscité ! Et je vous souhaite à tous et à moi-même la même chose.

† Métropolite Jean de Doubna,

Archevêque des églises orthodoxes de tradition russe en Europe occidentale

Paris, Pâques 2021

Message de Pâques 2021 du métropolite Jean de Doubna

par | 1 Mai 2021 | 0 commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vos commentaires

Dans la même rubrique…

Message du patriarche Bartholomée pour la fête de Pâques

Message du patriarche Bartholomée pour la fête de Pâques

Ayant accompli le Carême utile à l’âme, ayant vénéré la Passion et la Croix du Seigneur, nous participons aujourd’hui à Sa glorieuse Résurrection, illuminés par la fête et clamants dans une joie ineffable l’annonce salvatrice: « Christ est ressuscité !»

A Strasbourg, une église orthodoxe russe flambant neuve

A Strasbourg, une église orthodoxe russe flambant neuve

Ses bulbes dorés étincellent à quelques centaines de mètres du quartier européen: à Strasbourg, l’église de Tous-les-Saints ne passe pas inaperçue, affirmation de la puissance de l’église orthodoxe russe dans une ville qui ne compte qu’une petite communauté orthodoxe.