Russie.net, le web franco-russe

Основан в 1997 году

Accueil > Infos > Politique > Macron va recevoir Poutine au château de Versailles pour visiter l’expo sur (...)

Macron va recevoir Poutine au château de Versailles pour visiter l’expo sur le tsar Pierre 1er le Grand

L’exposition consacrée au tsar de Russie se tiendra au Grand Trianon du 30 mai au 24 septembre 2017.

300 ans tout juste après le passage du Tsar de Russie Pierre Ier à Paris et ses environs, Vladimir Poutine rencontrera Emmanuel Macron, lundi 29 mai, au Grand Trianon de Versailles où son prédécesseur avait séjourné il y a trois siècles. Pour sa première venue dans l’Hexagone depuis l’élection d’Emmanuel Macron, le chef d’État russe aura ainsi l’occasion d’inaugurer l’exposition consacrée à la visite de Pierre le Grand en France en 1717.

’"Un échange d’opinions", en plus de cette visite culturelle, aura lieu "sur les questions actuelles internationales et régionales, notamment la coordination de la lutte contre le terrorisme et le règlement des crises en Syrie et en Ukraine", précise le Kremlin. Élaborée main dans la main avec le Musée de l’Ermitage de Saint-Pétersbourg, l’exposition "Pierre le Grand, un Tsar en France. 1717" revient sur cette venue du Tsar russe "à l’origine des relations stables entre nos deux pays".

Au fil de l’exposition, les deux chefs d’État découvriront plus de 150 œuvres dont des peintures, des sculptures, des tapisseries, des plans, des médailles, des instruments scientifiques, des livres... Les deux tiers de ces objets et œuvres d’art viennent du Musée de l’Ermitage.

Les deux dirigeants avaient eu leur premier entretien téléphonique le 18 mai, à l’initiative de Poutine. L’affrontement était permanent entre Paris et Moscou sur le règlement du conflit syrien sous le quinquennat de l’ex-président français. François Hollande reprochait, comme nombre de ses homologues, à Moscou son soutien au régime de Bachar Al-Assad.

L’équipe de campagne d’Emmanuel Macron a pour sa part marqué sa méfiance vis-à-vis de la Russie, lui reprochant ouvertement d’avoir manœuvré contre le candidat à travers les réseaux sociaux. Fin avril, un rapport de l’entreprise japonaise de cybersécurité Trend Micro a affirmé que le mouvement En Marche ! avait été en mars la cible de tentatives de hameçonnage, qui pourraient être le fait d’un groupe russe.

Voir également :

- Exposition Pierre le Grand, un tsar en France. 1717

 

 

© samedi 27 mai 2017, par Russie.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

Dernières brèves

  • La Traversée des Alpes du général Souvorov il y a 220 ans (Divonne-les-Bains)

    La Traversée des Alpes du général Souvorov il y a 220 ans du vendredi 25 au dimanche 27 octobre 2019
    Vendredi 25 octobre à 18h : La traversée des Alpes de Souvorov film documentaire de Tatiana Denisova en russe, sous-titres en français. Durée 50′. Entrée libre.
    Dimanche 27 octobre à 15h : 220 ans de la (...)
    ----------------------
  • Бесплатное кафе для пенсионеров открылось в Москве

    Кафе петербургского благотворительного фонда «Добродомик», где пенсионеры могут бесплатно обедать, заработало 7 октября в Москве на Тушинской улице, 12.
    В ближайшее время, по словам организаторов, будет торжественное открытие, сейчас заведение работает в тестовом режиме. Обедать бесплатно пенсионеры могут с 12.00 до 16.00 по (...)
    ----------------------
  • “Retour à Kotelnitch” et rencontre avec le réalisateur - Jeudi 17 octobre à 20h

    Kotelnitch est une petite ville à 800 kilomètres à l’est de Moscou. L’auteur y est d’abord allé sur les traces d’un prisonnier de guerre hongrois qui avait passé 55 ans, oublié de tous, dans un hôpital psychiatrique.
    Il y est retourné une première fois faire ce qu’il croyait alors être un film (...)
    ----------------------