Accueil 9 Economie / Espace PRO 9 Leroy Merlin poursuit son expansion en Russie

Leroy Merlin poursuit son expansion en Russie

La chaîne de magasins française Leroy Merlin a lancé un programme sur cinq ans visant à ouvrir de nouveaux établissements dans les petites et moyennes villes de la Russie centrale.

Selon Vincent Gentil, PDG de Leroy Merlin Est, l’entreprise est à la recherche de terrains pour implanter quinze hypermarchés dans quinze villes différentes.

Le premier magasin sera lancé à Tver et permettra d’évaluer le niveau d’efficacité du projet en périphérie. Le coût du programme devrait s’élever à près de 15 milliards de roubles (375 millions d’euros).

L’expansion de la chaîne devrait toucher des villes comme Toula, Lipetsk, Kalouga, Ivanovo, Tambov, Briansk, Belgorod, Vladimir, Orel, Smolensk, Koursk, Stary Oskol et Riazan.

L’entreprise cherchera en priorité des terrains placés en bord de routes ou à l’entrée des villes. Selon M. Gentil, la chaîne mène déjà des négociations avec des administrations municipales.

Leroy Merlin, chaîne française d’hypermarchés spécialisée dans le matériel et les articles de construction, a fait son entrée sur le marché russe en 1998. Le premier magasin a été ouvert à Mytichtchi, dans la banlieue moscovite.

Aujourd’hui, le groupe possède plus de 20 établissements dans le pays : à Moscou, Saint-Pétersbourg, Voronej, Ekaterinbourg, Oufa, Omsk, Novossibirsk, Krasnoïarsk, Rostov-sur-le-Don et Samara.

Leroy Merlin poursuit son expansion en Russie

par | 15 Fév 2013 | 0 commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Combien coûtent à la Russie les sanctions occidentales. Les chiffres jouent à cache-cache.

Combien coûtent à la Russie les sanctions occidentales. Les chiffres jouent à cache-cache.

Le quotidien russe Moskovskii Komsomolets (MK) a déjà annoncé le coût des mesures prises en Russie en réponse aux sanctions occidentales imposées au marché alimentaire par les consommateurs russes. Mais des analyses analytiques sont apparues qui nous permettent d’examiner le problème plus largement et de répondre à la question suivante: combien coûtent les sanctions de la Russie?