Russie.net le Web franco-russe

Основан в 1997 году!

Accueil 9 Economie / Espace PRO 9 Le groupe français TECHNIP et le russe YAMAL LNG signent un contrat de construction d’une usine de GNL pour un montant de 4,5 milliard d’euros

Le groupe français TECHNIP et le russe YAMAL LNG signent un contrat de construction d’une usine de GNL pour un montant de 4,5 milliard d’euros

Technip a signé le contrat en partenariat avec les groupes japonais JGC et Chiyoda. La capacité annuelle de production de l’usine s’élèvera à 16,5 millions de tonnes par an.

« La situation en Ukraine n’a absolument pas affecté le projet. Je suppose que le secteur énergétique ne souffrira pas de ces événements, compte tenu de son importance pour la Russie aussi bien que pour l’Europe », – annonce le PDG de Technip Thierry Pilenko.

Il estime que l’usine en construction en Russie deviendra l’un des plus grands sites de ce type au monde. Les parties ont mené 14 mois de travail préparatif pour ce projet. Compte tenu du climat particulièrement rude de Yamal, ce travail comprenait de nombreuses expertises de faisabilité, des diagnostics techniques et des évaluations d’experts.

Les ingénieurs français ont conclu que, en raison du climat froid de la région, il était nécessaire de recourir au maximum à la méthode d’assemblage préalable des structures modulaires qui seront ensuite livrées sur le site de construction.

Il s’agit du deuxième contrat important récent pour Technip.

Mi-avril, la compagnie a reçu une commande de l’Angola pour des équipements d’une valeur de 3 milliards d’euros.

Le groupe français TECHNIP et le russe YAMAL LNG signent un contrat de construction d’une usine de GNL pour un montant de 4,5 milliard d’euros

par | 2 Juin 2014 | 0 commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Combien coûtent à la Russie les sanctions occidentales. Les chiffres jouent à cache-cache.

Combien coûtent à la Russie les sanctions occidentales. Les chiffres jouent à cache-cache.

Le quotidien russe Moskovskii Komsomolets (MK) a déjà annoncé le coût des mesures prises en Russie en réponse aux sanctions occidentales imposées au marché alimentaire par les consommateurs russes. Mais des analyses analytiques sont apparues qui nous permettent d’examiner le problème plus largement et de répondre à la question suivante: combien coûtent les sanctions de la Russie?