Russie.net, le web franco-russe

Основан в 1997 году

Accueil > Culture > Musique et danse > Rada et Ternovnik (Рада и Терновник)

Rada et Ternovnik (Рада и Терновник)

... en concert à Paris, les 30 et 31 mai 2008 !

Rada a fondé son groupe en 1991 à Moscou. Inscrite dans la ligne de la chanson contestataire soviétique, Rada a créé son propre monde, inspiré par le folklore russe et le psychédélisme.

Le groupe s’est constitué autour de la voix particulière de Rada. Elle a sorti de nombreux albums aux sonorités diverses (trip-hop, ghotic, dark folk,…). Sa musique dégage une ambiance éthérée, vibrant au son de sa voix et de ses textes d’un érotisme diffus. Rada cherche à redonner vie au folklore russe, tout en l’incrustant de tonalités post-rock et noise.

Ici, ils ne se souviennent pas où est le soleil,
Il ne brille, ni ne réchauffe.
Les étoiles tombent une à une.
Sur une large rive.
Et quand tu atteins la rivière,
L’eau y est plus sombre que la nuit.
On peut la boire avec précaution.
Seulement, boire ici, personne ne le désire.
Et le final du drame est connu de tous,
Et nulle part où fuir tout cela.
Personne à qui raconter la malédiction. Seulement dans chaque petit cœur,
Un bonheur attendu bat doucement.

Le groupe moscovite se présente comme du "Ethno dark positive", c’est vrai que c’est une qualification pertinente. Ils se distinguent par une grande variété stylistique au gré des albums (post-rock, folk, ethno, trip-hop...) et surtout par la voix saisissante de Rada (3.5 octaves ! et formation lyrique en prime).

En France le label Prikosnovénie a présenté un de leur album (Salamandra), non des moindres, mais ça fait un peu léger sur les 14 qui composent la discographie du groupe de 1994 à 2005 ! (et sans compter les compils). Rada pratique le bouddhisme tibétain, qui ne l’influence pas moins que le paganisme russe.

Kirill Rossolimo, le percussioniste, exploite une grande variété d’instruments, péruviens, africains, indiens, irlandais. Le guitariste Vladimir Anchevski a un style plutôt psychédélique. Enfin l’électronique n’est pas en reste.

Pour la première fois en France, découvrez un des groupes cultes de l’underground russe, RADA Et TERNOVNIK, en concert acoustique les 30 et 31 mai 2008 à PARIS :

- Vendredi 30 mai 2008 au FALABAR à 20h30
82, rue A. Dumas 75020 PARIS

- Samedi 31 mai 2008 au BUVEUR DE LUNE à 20h30
50, rue Léon Frot 75011 PARIS
Avec FLOWERPOT (5 euros).

 

 

© jeudi 15 mai 2008, par Russie.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

Dernières brèves

  • La Traversée des Alpes du général Souvorov il y a 220 ans (Divonne-les-Bains)

    La Traversée des Alpes du général Souvorov il y a 220 ans du vendredi 25 au dimanche 27 octobre 2019
    Vendredi 25 octobre à 18h : La traversée des Alpes de Souvorov film documentaire de Tatiana Denisova en russe, sous-titres en français. Durée 50′. Entrée libre.
    Dimanche 27 octobre à 15h : 220 ans de la (...)
    ----------------------
  • Бесплатное кафе для пенсионеров открылось в Москве

    Кафе петербургского благотворительного фонда «Добродомик», где пенсионеры могут бесплатно обедать, заработало 7 октября в Москве на Тушинской улице, 12.
    В ближайшее время, по словам организаторов, будет торжественное открытие, сейчас заведение работает в тестовом режиме. Обедать бесплатно пенсионеры могут с 12.00 до 16.00 по (...)
    ----------------------
  • “Retour à Kotelnitch” et rencontre avec le réalisateur - Jeudi 17 octobre à 20h

    Kotelnitch est une petite ville à 800 kilomètres à l’est de Moscou. L’auteur y est d’abord allé sur les traces d’un prisonnier de guerre hongrois qui avait passé 55 ans, oublié de tous, dans un hôpital psychiatrique.
    Il y est retourné une première fois faire ce qu’il croyait alors être un film (...)
    ----------------------