Russie.net, le web franco-russe

Основан в 1997 году

Accueil > Les Russes en France > Dominique Voynet inaugure une place "Anna POLITKOVSKAÏA" à Montreuil

Dominique Voynet inaugure une place "Anna POLITKOVSKAÏA" à Montreuil

C’est avec une grande émotion que Dominique Voynet, Maire de Montreuil, a inauguré, aux côtés de Madame Anne Nerdrum, Responsable Russie pour Amnesty International, de Monsieur Pierre Tartakowsky, Président national de La Ligue des Droits de l’Homme, et de Roselyne Rollier, Présidente de la Maison des femmes de Montreuil, une place "Anna Politkovskaïa", le vendredi 7 octobre à 18H00, en mémoire de la célèbre journaliste russe assassinée en 2006.

En présence de sa traductrice Galia Ackerman, de nombreux journalistes, reporters, associatifs, militants des droits humains, se sont retrouvés à l’occasion du 5ème anniversaire de l’assassinat d’Anna Politkovskaïa, en face de l’Église Saint-Pierre Saint-Paul, dont la place sera désormais dédiée à sa mémoire.

Par cet acte symbolique, dans un lieu central connu de tous les montreuillois, Dominique Voynet a voulu rappeler que la défense de la liberté de la presse est une condition sine qua non de toute démocratie, et qu’elle est l’affaire de tous les citoyens.

La Maire a également souhaité rendre hommage à la personnalité et au courage d’Anna Politkovskaïa, qui n’a jamais renoncé à dénoncer les dérives, la corruption et les atteintes aux droits humains du pouvoir russe, malgré les menaces auxquelles elle était confrontée.

Les discours ont été suivis de la lecture en russe et en français du poème « Courage » extrait du recueil « Le vent de la guerre » d’Anna Akhmatova par Pierre Desgranges. Les invités ont ensuite été conviés à un cocktail dînatoire de spécialités russes.

L’inauguration de cette place est également l’occasion de rappeler pour la municipalité et par Jamila Sahoum, déléguée au Droit des femmes et aux côtés de la Maison des femmes, le travail pour la féminisation du nom des rues et des places (seulement 13% à Montreuil) et des équipements publics. Depuis 2008, 5 équipements ont été baptisés du nom de femmes emblématiques : les crèches Emmi Pikler, Miriam Makeba et Pauline Kergomard, le CLIC Annie Girardot et la résidence étudiante Frida Kalho.

EUROPE ECOLOGIE - LES VERTS de Bagnolet

 

 

© samedi 8 octobre 2011

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

Dernières brèves

  • La Traversée des Alpes du général Souvorov il y a 220 ans (Divonne-les-Bains)

    La Traversée des Alpes du général Souvorov il y a 220 ans du vendredi 25 au dimanche 27 octobre 2019
    Vendredi 25 octobre à 18h : La traversée des Alpes de Souvorov film documentaire de Tatiana Denisova en russe, sous-titres en français. Durée 50′. Entrée libre.
    Dimanche 27 octobre à 15h : 220 ans de la (...)
    ----------------------
  • Бесплатное кафе для пенсионеров открылось в Москве

    Кафе петербургского благотворительного фонда «Добродомик», где пенсионеры могут бесплатно обедать, заработало 7 октября в Москве на Тушинской улице, 12.
    В ближайшее время, по словам организаторов, будет торжественное открытие, сейчас заведение работает в тестовом режиме. Обедать бесплатно пенсионеры могут с 12.00 до 16.00 по (...)
    ----------------------
  • “Retour à Kotelnitch” et rencontre avec le réalisateur - Jeudi 17 octobre à 20h

    Kotelnitch est une petite ville à 800 kilomètres à l’est de Moscou. L’auteur y est d’abord allé sur les traces d’un prisonnier de guerre hongrois qui avait passé 55 ans, oublié de tous, dans un hôpital psychiatrique.
    Il y est retourné une première fois faire ce qu’il croyait alors être un film (...)
    ----------------------