Accueil 9 Culture 9 Livres 9 Russie : la tentation néolibérale (Karine Bechet-Golovko)

Russie : la tentation néolibérale (Karine Bechet-Golovko)

La vague néolibérale qui s’est abattue sur nos pays est souvent présentée comme s’échouant aux frontières de cette Russie, qui resterait en marge des processus globaux.

Le calme de façade de la politique intérieure du pays, presque ennuyeux à force de prévisibilité, couvre des turbulences dont la vie politique française est très loin de connaître la violence. Derrière la personnalité de V. Poutine, ce sont des clans néolibéraux et conservateurs qui s’affrontent à travers les organes de pouvoir, font passer des réformes, lancent des contre-réformes.

Intégration de la société civile, recours aux concepts d’efficacité et de concurrence, numérisation et dérégulation, la gouvernance russe s’est ouverte aux modalités néolibérales et revendique sa place dans la mondialisation. Dualité, hésitation entre tradition et innovations, tentative de conciliation, beaucoup de questions, quelques réponses sur un pays qu’il nous reste à découvrir.

karine-bechet-golovko-02.jpg

Karine Bechet-Golovko est docteur en droit, professeur invité à l’Université d’Etat de Moscou, présidente de l’association franco-russe de juristes Comitas Gentium France-Russie, animatrice du site Russie Politics, auteur de nombreux articles sur la situation politico-juridique en Russie aujourd’hui.

Date de parution : 31/01/2018
Editeur : L’Harmattan
Collection : Questions contemporaines
ISBN : 978-2-343-14080-3
EAN : 9782343140803
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 240 pages
Dimensions : 13,5 cm × 21,5 cm × 1,1 cm
Prix : 24,50 €

Russie : la tentation néolibérale (Karine Bechet-Golovko)

par | 14 Mar 2018 | 0 commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dans la même rubrique…

Une histoire de la Russie de Jean-Pierre Arrignon

Une histoire de la Russie de Jean-Pierre Arrignon

L’originalité de ce livre repose d’abord sur une conception globale de l’Histoire, ce qui signifie qu’outre la trame chronologique sans laquelle il n’y a pas d’histoire, le lecteur y trouvera une large ouverture sur les recherches conduites par les Russes à travers les siècles.