Accueil 9 Infos 9 International 9 Love is not Tourism

Love is not Tourism

Depuis l’irruption de la pandémie et la fermeture des frontières, de nombreux couples binationaux qui n’ont pas la chance d’être mariés, pacsés ou concubins sont aujourd’hui contraints de vivre séparés depuis plusieurs mois.

Monsieur le Premier Ministre, Mr Jean Castex,
Monsieur le Ministre de l’Europe et des Affaires Étrangères, Mr Jean-Yves Le Drian,
Ministre de l’Intérieur, Mr Gérald Darmanin,

Depuis l’irruption de la pandémie et la fermeture des frontières, de nombreux couples binationaux qui n’ont pas la chance d’être mariés, pacsés ou concubins sont aujourd’hui contraints de vivre séparés depuis plusieurs mois.

Ce qui n’était initialement qu’une contrainte parfaitement compréhensible au regard des enjeux sanitaires devient désormais une situation de plus en plus difficile.

Les questions posées par Mme la Vice-Présidente du Sénat Hélène Conway-Mouret, la Sénatrice des Français de l’étranger Joëlle Garriaud-Maylam ou encore Mme La Député des Français de l’Etranger Mme Anne Genetet , auprès de votre Ministère vont d’ailleurs en ce sens.

D’autres voix qu’elles soient nationales ou européennes signalent aussi ce fait.

Vous l’aurez compris, la difficulté tient à l’absence de solutions administratives identifiée pour ces couples “simples” qui ne sont ni mariés, ni pacsés, ni concubins.

Ce statut existe pourtant, c’est un fait. Il correspond à un choix de vie qui était parfaitement envisageable, et même agréable, dans la période qui précédait la fermeture des frontières – chaque membre du couple étant libre de voyager pour se retrouver, soit chez l’un, soit chez l’autre, soit dans des lieux communs pour des périodes de vacances ou de voyage en commun.

Cette façon de faire était autrefois parfaitement possible sur la base de simples visas de court séjour de type touristiques, les personnes concernées n’avaient jamais pris la peine de s’inscrire dans des modalités plus compliquées telles que le mariage, le pacs ou le concubinage – lesquelles ne correspondaient d’ailleurs pas forcément à leurs valeurs ou à leurs convictions.

C’est ainsi qu’ils se retrouvent aujourd’hui sans cadre administratif pour définir leur relation, et sans protection ni garantie pour leur permettre de la protéger – alors même que la situation de pandémie rend plus terrible encore leur besoin de le faire.

Estimé à moins de deux mille personnes, le nombre de couples concernés n’est pas très important mais leur préjudice est très lourd.

Il existe cependant des solutions !

A ce jour, votre administration semble privilégier la libéralisation des visas famille.

Mais cette option n’en est pas une pour les couples dont nous sommes en train de parler, pour des raisons qui sont évidentes puisque ceux-ci ne sont ni mariés, ni pacsés, ni concubins et
qu’ils n’ont pas nécessairement d’enfants en commun.

En revanche, il serait possible d’utiliser le mécanisme des visas court séjour (type tourisme) de 3 mois pour laisser entrer les personnes qui peuvent donner une preuve minimale qu’elles sont en couples comme cela était le cas et l’habitude lors de la période avant-COVID.

C’est déjà la solution qui a été choisie au Pays-Bas.

C’est pourquoi nous vous demandons de reprendre cette solution et d‘autoriser que les couples capables de démontrer leur historique de vie commune puissent bénéficier d’un visa court séjour
comme avant la crise du COVID.

But, Love is not tourism.

Nous vous prions d’agréer, Messieurs les Ministres, l’expression de nos très hautes considérations.

Annexe

Vous pouvez trouver ici une liste de liens relatif à ce sujet :

Love is not Tourism
https://www.loveisnottourism.org

Réponse Européenne

Commissioner Johansson Responds to MEP Körner’s Letter in Support of #LoveIsNotTourism Campaign

EU Commissioner Urges Member States to Lift Travel Ban for Binational Couples

Ouverture des visa court-séjour des couples non mariés par les Pays-Bas
https://www.government.nl/latest/news/2020/07/16/minister-grapperhaus-relaxes-rules-for-long-distance-relationships
https://pbs.twimg.com/media/Ed8fvhlWAAELXcZ?format=jpg&name=large

Pays de l’Europe qui ont rouvert leurs frontières pour des couples non mariés
https://www.schengenvisainfo.com/news/eu-countries-that-have-reopened-borders-for-unmarriedpartners-separated-by-entry-ban/

Anne Genetet sur le sujet des couples non mariés
https://annegenetet.fr/couples-crise-covid/

Lettre aux Ministres du parti socialiste co-signée par Hélène Conway-Mouret et d’autres députés
http://ffe-ps.org/2020/lamour-nest-pas-du-tourisme-%e2%80%a2-love-is-not-tourism/

Lettre de Joëlle Garriaud-Maylam au Ministre Jean-Yves Le Drian

Love is not Tourism

par | 3 Août 2020 | 0 commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Russie va lancer sa propre station spatiale d’ici 2025

La Russie va lancer sa propre station spatiale d’ici 2025

La Russie a annoncé mardi son intention de construire le premier module de sa propre station spatiale d’ici 2025, après que le gouvernement a laissé entendre qu’il pourrait abandonner la Station spatiale internationale (ISS).

Karabakh: la moitié de la population déplacée, réunion de médiation jeudi

Karabakh: la moitié de la population déplacée, réunion de médiation jeudi

La moitié de la population du Nagorny Karabakh a été déplacée par les hostilités entre ce territoire séparatiste peuplé d’Arméniens et l’Azerbaïdjan, ont indiqué les autorités mercredi, à la veille d’une première réunion de médiation internationale annoncée pour jeudi à Genève.