Accueil 9 Culture 9 Cinéma 9 Personnalités 9 Le grand acteur Andreï Miagkov nous a quitté

Le grand acteur Andreï Miagkov nous a quitté

L’acteur russe Andreï Miagkov, légende du cinéma soviétique et héros du film symbole du Nouvel An dans le monde russophone, est mort à 82 ans, a annoncé jeudi son théâtre.

Le Théâtre Anton Tchekhov de Moscou n’a pas précisé la cause du décès.

Andreï Miagkov est pour les Russes le héros de « L’ironie du destin » (1975), une comédie romantique sur les péripéties d’un homme saoul le soir du Nouvel an, qui est le film traditionnellement regardé le 31 décembre en Russie.

Dans le film, suite à une beuverie entre amis à Moscou, il se réveille ivre à Leningrad (aujourd’hui Saint-Pétersbourg).

Se croyant toujours dans la capitale, il se rend à son adresse qui correspond à un immeuble et un appartement identiques au sien, satire de l’uniformité de l’urbanisme dans l’empire soviétique.

Il y tombe alors sur une belle inconnue…

Les répliques et chansons sont connues de générations de russophones à travers l’URSS.

Autre rôle phare pour lui, le mélodrame « Romance de bureau » qui raconte l’histoire d’un employé d’un institut de statistiques qui tente de séduire sa cheffe austère pour obtenir un nouveau poste.

Réalisés par Eldar Riazanov, ces deux long-métrages comptent parmi les plus grands succès commerciaux du cinéma soviétique.

A partir de 1977, Andreï Miagkov avait poursuivi sa carrière au Théâtre d’Art Anton Tchekhov de Moscou, mis en scène deux pièces et dispensé des cours. En 2004, il avait également joué pour Kirill Serebrennikov, alors jeune metteur en scène.

En 2007, l’acteur avait repris son rôle le plus célèbre dans une suite à gros budget d' »Ironie du destin ».

Le porte-parole du Kremlin a indiqué jeudi que le président Vladimir Poutine adressera prochainement ses condoléances aux proches « d’un immense artiste populaire ».

Né en 1938 à Leningrad, l’acteur avait survécu dans son enfance au terrible blocus de la ville pendant la Seconde guerre mondiale.

Biographie

Andreï Vassilievitch Miagkov (en russe : Андре́й Васи́льевич Мягко́в), né le 8 juillet 1938 à Leningrad (Union soviétique) est mort le 18 février 2021 à Moscou, est un acteur soviétique et russe.

Il est surtout connu pour les rôles qu’il a tenu dans plusieurs films réalisés par Eldar Riazanov, tels que L’Ironie du sort (1975), Romance de bureau (1977), Garage (1979) et Romance cruelle (1984).

Il songe à une carrière théâtrale, mais, sous la pression de ses parents, Vassili Dmitrievitch Miagkov (1908-1978), adjoint au directeur de l’école technique polygraphique de Leningrad, et Zinaïda Aleksandrovna Miagkova (1913-1989), ingénieur en mécanique, il fait des études à l’Institut d’État de technologie de Saint-Pétersbourg, puis, travaille à l’Institut de recherche industrielle.

Toutefois, sa passion pour le spectacle le pousse à tout abandonner, afin de passer le concours d’entrée de l’École-studio du Théâtre d’Art académique de Moscou. Il intègre la classe de maître de Vassili Markov. Diplômé en 1965, il devient acteur du Théâtre Sovremennik, qu’il quitte en 1977, pour le Théâtre d’art de Moscou.

Après la dissolution de la troupe de MKhAT en 1987, il suit Oleg Efremov au Théâtre d’art Anton Tchekhov. Il enseigne également à l’école-studio du Théâtre d’Art2. À plusieurs reprises, Miagkov a fait partie du jury du jeu télévisé KVN. L’artiste est décoré de l’ordre de l’Insigne de l’Honneur en 1998 et de l’ordre du Mérite pour la Patrie en 2003. Il est lauréat du prix théâtral russe Tchaïka en 2004.

Théâtre (sélection)

  • Au théâtre Sovremennik
    • Le Rêve de l’oncle
    • Les Bas-fonds (1968)
    • Les Bolcheviques (1967)
  • Au Théâtre d’Art Tchekhov de Moscou
    • La Mouette (1980)
    • Oncle Vania (1985)
    • Boris Godounov (1994)
    • Les Trois Sœurs (1997)

Filmographie partielle

  • 1965 : Aventures d’un dentiste (Похождения зубного врача) de Elem Klimov
  • 1968 : Les Frères Karamazov (Братья Карамазовы) de Kirill Lavrov, Ivan Pyryev et Mikhail Ulyanov
  • 1972 : Un hôte inattendu (Нежданный гость) de Vladimir Monakhov
  • 1972 : Grossmeïster (Гроссмейстер) de Sergueï Mikaelian
  • 1975 : L’Ironie du sort (Ирония судьбы, или С лёгким паром!) de Eldar Riazanov (film en deux parties)
  • 1975 : Vertige (Страх Высоты) de Aleksandr Vladimirovič Surin
  • 1976 : Les Jours des Tourbine (Дни турбиных) de Vladimir Basov : Alekseï Tourbine
  • 1977 : Assieds-toi à côté, Michka ! (Садись рядом, Мишка!) de Yakov Bazelian
  • 1977 : Romance de bureau (Служебный роман) de Eldar Riazanov : Anatoli Novosseltsev
  • 1979 : Garage (Гараж) de Eldar Riazanov
  • 1983 : Postface (Послесловие) de Marlen Khoutsiev
  • 1984 : Romance cruelle (Жестокий романс) de Eldar Riazanov
  • 1986 : Pouchkine : le dernier chemin (Последняя дорога) de Leonid Menaker
  • 1990 : La Mère (Мать) de Gleb Panfilov
  • 1992 : À Odessa, il fait beau, mais il pleut à Little Odessa (На Дерибасовской хорошая погода, или На Брайтон-Бич опять идут дожди) de Leonid Gaïdaï
  • 1993 : Tentations d’Automne (Осенние соблазны) de Vladimir Grammatikov
  • 1998 : Contrat avec la mort (Контракт со смертью) de Dmitry Astrakhan
  • 2007 : Ironie du sort 2 (Ирония судьбы. Продолжение) de Timour Bekmambetov.

Le grand acteur Andreï Miagkov nous a quitté

par | 18 Fév 2021 | 0 commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vos commentaires

Dans la même rubrique…

Kira Mouratova nous a quitté mercredi 6 juin 2018

Kira Mouratova nous a quitté mercredi 6 juin 2018

Kira Gueorguievna Mouratova (en ukrainien : Кіра Георгіївна Муратова ; transcription anglophone : Kira Muratova) est une réalisatrice, scénariste et actrice roumaine puis soviétique et enfin ukrainienne, née Korotkova le 5 novembre 1934 à Soroca en Bessarabie roumaine et morte le 6 juin 2018 à Odessa (Ukraine).

Bobrova Lidia

Bobrova Lidia

Lidia Bobrova est une réalisatrice, scénariste et productrice russe.