micha_makarenko.jpgLa douda ou doudka est une flûte à bec faite en bois ou en argile, percée de 1 à 6 trous, au timbre sifflant assez doux rappelant le mirliton, le chalumeau du Moyen Âge ou le flûteau des bergers et des aèdes. Il en existe deux types, selon la forme du bec.

Dans la région de Riazan en Russie centrale, les archéologues ont découvert une flûte en os d’oiseau à quatre trous qui daterait du IIè millénaire avant J.C.!

Ce sont les lèvres posées sur le bord du bec ou du tuyau qui génèrent les sons sifflants. En augmentant la pression du souffle, le sopiéltchik (du mot sopiél, renifler, autre nom de la doudka) peut obtenir une octave supplémentaire dans le registre aigu.

Perfectionnée par Lioubimov en 1920, avec une longueur comprise entre 300 et 400 mm, elle est faite en érable ou en saule, quelquefois en merisier.

Sa première mention écrite apparaît en 1074 : « Prenez les sopéls, les boubny et les gousli et jouez ».


La Doudka

par | 4 Avr 2010 | 0 commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *