Accueil 9 Prochainement 9 Théâtre 9 Anna Politkovskaïa, 12 ans déjà… voulons-nous vraiment savoir ?

Anna Politkovskaïa, 12 ans déjà… voulons-nous vraiment savoir ?

En arrivant au Kremlin en 2000, Vladimir Poutine avait promis d’instaurer en Russie la «dictature de la loi». L’ancien agent du KGB s’engageait à mettre fin à la corruption, à offrir à chaque citoyen un niveau de vie décent…

dejazet-02.jpg

Mais s’il y a bel et bien une dictature en Russie, c’est celle exercée par un pouvoir impitoyable qui ne se soucie de la loi que lorsque cela l’arrange, explique Anna Politkovskaïa dans cette bouleversante chronique d’un pays à la dérive qu’elle nous décrit.

Combien de temps encore la population, apeurée et désespérée, va-t-elle se laisser faire?

Si révolution il y a en Russie, elle sera couleur rouge sang, prédit Anna Politkovskaïa!

L’auteur par ce spectacle s’attache à rendre hommage au combat de cette journaliste engagée, tout en s’accompagnant musicalement du romantisme russe.

DE
ROBERT BENSIMON
AVEC
CORINE THÉZIER
ROBERT BENSIMON
PIERRE CARTERET

VIOLONCELLISTE
FRANÇOIS ROBIN

FLÛTISTE
JEAN PHILIPPE GROMETTO

07 novembre ↘ 24 novembre 2018
& 07 ↘ 08 décembre
DU MARDI AU SAMEDI — 19H00
matinées samedi 16H00

Théâtre Déjazet
41 Boulevard du Temple
75003 Paris

Anna Politkovskaïa, 12 ans déjà… voulons-nous vraiment savoir ?

par | 7 Nov 2018 | 0 commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

De l’utopie à la liberté : la fin de l’illusion rouge ?

De l’utopie à la liberté : la fin de l’illusion rouge ?

Novembre 1989. Le mur de Berlin vient de s’écrouler. L’Europe occidentale est en effervescence. La société soviétique n’a pas connu pareil séisme depuis la révolution d’octobre 1917. Désormais, rien ne sera plus comme avant.

Non c’est pas ça (Cie Le Grand cerf bleu)

Non c’est pas ça (Cie Le Grand cerf bleu)

Librement imaginée à partir de l’œuvre de Tchekhov, cette Mouette-là s’envole dans de hautes sphères créatives grâce au talent du Grand Cerf Bleu. Une « non-mouette » inspirée, drôle et sensible, révélant tout le potentiel comique insoupçonné de la pièce de Tchekhov, à l’image du titre de cette création.

LA CERISAIE de Anton Tchekhov

LA CERISAIE de Anton Tchekhov

L’ultime chef-d’oeuvre de Tchekhov. Une œuvre somme, car elle dépeint le crépuscule d’un ordre ancien et l’essor d’une nouvelle ère. Une oeuvre phare, car l’écriture de l’auteur russe y atteint sa plénitude, entre gravité et insouciance, amertume et drôlerie.