Accueil 9 Infos 9 Société 9 Stationnement payant à Moscou : un quart de voitures en moins dans le centre

Stationnement payant à Moscou : un quart de voitures en moins dans le centre

Le nombre des véhicules a diminué d’un quart dans le centre de Moscou avec l’instauration samedi du stationnement payant, a-t-on appris mercredi auprès de la mairie.

« Le nombre des véhicules qui franchissent la ceinture des boulevards (qui délimite le centre-ville) a diminué de 25 % depuis l’instauration du stationnement payant », a déclaré le maire-adjoint Igor Kouznetsov.

Près d’un tiers des places payantes – au tarif de 50 roubles/heure (1,2 euro) – restent vacantes, a indiqué le responsable.

Moscou avec sa population de 10 millions d’habitants, s’est largement inspiré du système de stationnement de New York et de Paris, tout en adaptant le sien aux réalités locales.

« Nos horodateurs n’acceptent pas l’argent en liquide, pour éviter le vandalisme », a précisé le maire-adjoint.

Les conducteurs peuvent régler leur stationnement avec des cartes prépayées ou en envoyant un SMS avec leur numéro d’immatriculation et le numéro de la place de stationnement

« Le prix de l’heure reste inférieur à celui de Paris ou de Vienne », ajoute le responsable.

L’amende pour stationnement impayé s’élève à 2.500 roubles (60 euros).
Le stationnement restera gratuit pour les conducteurs handicapés, qui devront toutefois se procurer un permis de stationnement approprié.

L’introduction du stationnement payant vise à réduire le trafic dans le centre-ville, immobilisé ces dernières années par des embouteillages monstres et gêné par un stationnement chaotique.

Le système de circulation à Moscou est hérité de l’époque soviétique, quand les voitures particulières étaient un luxe inaccessible au plus grand nombre.

Stationnement payant à Moscou : un quart de voitures en moins dans le centre

par | 7 Juin 2013 | 0 commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pollution dans l’Arctique russe

Pollution dans l’Arctique russe

District industriel de Norilsk – Trois personnes ont été arrêtées mercredi pour leur rôle dans la pollution sans précédent de cours d’eau de l’Arctique russe, dont le nettoyage prendra « des années », à la suite d’une fuite de carburant contenu dans le réservoir d’une centrale thermique.