Russie.net le Web franco-russe

Основан в 1997 году!

Accueil 9 Infos 9 Société 9 Poutine signe la loi contre la « propagande » homosexuelle

Poutine signe la loi contre la « propagande » homosexuelle

Le président russe Vladimir Poutine a promulgué dimanche une loi controversée punissant tout acte de « propagande » homosexuelle devant mineur, dénoncée comme discriminatoire par les défenseurs des droits de l’homme.

Selon la loi, la « propagande des relations sexuelles non traditionnelles devant mineur » est passible d’amendes de 4.000 à 5.000 roubles (100-125 euros) pour une personne physique. Une personne dépositaire de l’autorité publique risque une amende de 40.000 à 50.000 roubles (1.000-1.250 euros) et une entité juridique, de 800.000 à un million de roubles (19.000-23.500 euros).

Les sanctions sont encore plus sévères si cette propagande est effectuée sur internet, et prévoient que les entités juridiques pourront être fermées jusqu’à 90 jours.

Les étrangers risquent aussi une amende pouvant aller jusqu’à 100.000 roubles, et pourront en outre être détenus 15 jours et expulsés.

L’homophobie est largement répandue en Russie, où l’homosexualité était considérée comme un crime jusqu’en 1993 et comme une maladie mentale jusqu’en 1999.

Récemment, plusieurs cas de meurtres de personnes commis en raison de leur homosexualité ont été recensés dans le pays.

Selon un sondage de l’institut Vtsiom publié en juin, 88% des Russes soutiennent l’interdiction de la « propagande » homosexuelle. Par ailleurs, 54% des Russes pensent qu’il faut punir l’homosexualité.

Samedi, des heurts ont éclaté à Saint-Pétersbourg entre les militants de la cause homosexuelle qui ont tenté d’organiser une gay pride dans le centre-ville et les anti-gay et des dizaines de personnes ont été interpellées par la police.

Poutine signe la loi contre la « propagande » homosexuelle

par | 3 Juil 2013 | 0 commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pollution dans l’Arctique russe

Pollution dans l’Arctique russe

District industriel de Norilsk – Trois personnes ont été arrêtées mercredi pour leur rôle dans la pollution sans précédent de cours d’eau de l’Arctique russe, dont le nettoyage prendra « des années », à la suite d’une fuite de carburant contenu dans le réservoir d’une centrale thermique.