Russie.net le Web franco-russe

Основан в 1997 году!

Accueil 9 Infos 9 Politique 9 Poutine prône une « percée » comme à l’époque stalinienne

Poutine prône une « percée » comme à l’époque stalinienne

Le président Vladimir Poutine a prôné vendredi une « percée » dans le réarmement de la Russie de la même ampleur que celle ordonnée par Staline dans les années 1930, en annonçant l’octroi de 563 milliards d’euros à l’industrie de défense sur les dix ans à venir.

« Il faut faire une percée aussi importante dans la modernisation de l’industrie de défense que cela a été le cas dans les années 1930 », a déclaré M. Poutine, cité par l’agence Interfax, au cours d’une réunion du Conseil de sécurité de Russie.

Il a annoncé qu’environ 23.000 milliards de roubles (près de 563 milliards d’euros) — une somme « sans précédent » — seront versés par l’Etat dans les dix ans à venir pour le programme public d’armement et celui de réarmement.

Joseph Staline avait mis en place un vaste programme de réarmement de l’URSS entre 1930 et 1939.

En même temps, les années trente ont été celles de la répression stalinienne la plus meurtrière, y compris au sein de l’armée: des milliers d’officiers soviétiques ont été exécutés ou envoyés dans les camps.

Vladimir Poutine avait indiqué avant la présidentielle de mars qui a marqué son retour au Kremlin après deux mandats de président (2000-2008) et un intermède de quatre ans comme Premier ministre, qu’il comptait placer le complexe militaro-industriel au centre du développement du pays, comme en URSS, et avait promis un réarmement « sans précédent » du pays dans les années à venir.

Poutine prône une « percée » comme à l’époque stalinienne

par | 1 Sep 2012 | 0 commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La diaspora bélarusse, russe et ukrainienne était réunie aujourd’hui Place du Trocadéro à Paris

La diaspora bélarusse, russe et ukrainienne était réunie aujourd’hui Place du Trocadéro à Paris

La diaspora bélarusse, russe et ukrainienne était réunie aujourd'hui Place du Trocadéro à Paris pour dénoncer l’arrestation arbitraire du militant politique russe Alexeï Navalny et demander sa libération immédiate ainsi que celle de tous les prisonniers politiques en Russie et au Bélarus.