Russie.net le Web franco-russe

Основан в 1997 году!

Accueil 9 Culture 9 Littérature russe 9 Boulgakov Mikhaïl Afanassievitch

Boulgakov Mikhaïl Afanassievitch

Mikhaïl Afanassievitch Boulgakov, né le 15 mai 1891 à Kiev et mort le 10 mars 1940 à Moscou, est un écrivain et médecin russe puis soviétique.

Fils d’un professeur de théologie, Mikhaïl Afanassievitch Boulgakov suit des études de médecine à Kiev et exerce comme médecin de campagne jusqu’en 1919, avant de se lancer dans le journalisme.

Ses premiers écrits sont des récits fantastiques (la Diaboliade, 1924; Les oeufs du destin, Cœur de chien, 1925) dans lesquels il porte un regard critique sur la réalité soviétique, qu’il caricature. Toutefois, son roman la Garde blanche (1925), qui décrit les événements révolutionnaires en Ukraine, met en lumière le caractère inéluctable de la révolution d’Octobre en raison de l’incurie et de la corruption de l’ancien régime. Ce roman sera porté à la scène en 1926 sous le titre les Jours des Tourbine et remportera un grand succès.

Dans son pays, Boulgakov ne sera connu que comme l’auteur de cette pièce. Ses autres drames et comédies – l’Appartement de Zoïa (1926), la Fuite (1928), l’Île pourpre (1928), la Cabale des dévots (1936) – n’obtiennent pas, en effet, le même succès. Ils sont la cible de la critique officielle, quand ce n’est pas de la censure du régime. Ayant demandé, à partir de 1930, à quitter le pays, Boulgakov est nommé à un poste subalterne au Théâtre d’art de Moscou, où il ne parvient pas à exercer ses talents de dramaturge.

Écrit entre 1928 et 1940, son grand roman le Maître et Marguerite ne paraîtra qu’en 1966, un quart de siècle après sa mort. Dans un récit teinté de fantastique, il y relate la vie dans la capitale soviétique au cours des années 1920 et 1930, période au cours de laquelle les sentiments personnels et le pouvoir de création de l’individu sont soumis à la répression du régime bureaucratique.

Rechercher un livre de Boulgakov sur

Boulgakov Mikhaïl Afanassievitch

par | 30 Déc 2007 | 0 commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abramov Fédor

Abramov Fédor

Fédor Abramov (né le 29 février 1920 – mort le 14 mai 1983) est un écrivain et critique littéraire soviétique russe dont l'œuvre décrit les conditions de vie difficiles de la classe paysanne soviétique, ce qui l'a amené, notamment, à être réprimandé par les autorités soviétiques.

Akhmatova Anna

Akhmatova Anna

Anna Akhmatova (Анна Ахматова, Анна Андреевна Горенко, 23 juin 1889 - 5 mars 1966) de son vrai nom Anna Andreevna Gorenko, est une poétesse acméiste russe renommée.

Chadrine Nikolaï

Chadrine Nikolaï

Né en 1947 en Sibérie, il vit actuellement à Koursk. Successivement charpentier, ouvrier du bâtiment, terrassier, il a également participé à des fouilles archéologiques, avant de devenir acteur au théâtre de Koursk.

Erdman Nicolaï

Erdman Nicolaï

Écrivain de l'époque stalinienne, peu favorable à la critique, à l'indépendance de l'esprit et à la liberté d'expression (l'époque, pas l'auteur !), Erdman eut recours, comme tant d'autres, à la comédie pour servir un propos à la fois humaniste et politique.