Accueil 9 Infos 9 Orthodoxie 9 Le patriarche Kirill défend l’Eglise russe frappée par des scandales

Le patriarche Kirill défend l’Eglise russe frappée par des scandales

Le patriarche Kirill a déclaré dimanche à l’occasion des célébrations de la Pâque orthodoxe que l’Eglise russe, au centre de nombreuses controverses, était plus forte que ses adversaires.

Dans une interview accordée à la télévision d’Etat Rossia, il a estimé que la « profanation » des églises, dont une manifestation de femmes punks dans la principale cathédrale russe, celle du Christ Sauveur, et les critiques le visant personnellement étaient « les maillons de la même chaîne ».



« Le fait que les questions privées revêtent une ampleur nationale s’inscrit dans le contexte de la lutte contre l’Eglise », a déclaré le patriarche orthodoxe.

« Nous disons au monde entier : il est impossible de détruire l’Eglise. Des forces beaucoup plus puissantes ont tenté de le faire et elles ont échoué », a-t-il dit, dans une allusion au régime soviétique, farouchement athéiste.

Après avoir été raillée dans les blogs, l’Eglise orthodoxe a reconnu début avril qu’un photomontage grossier avait été publié sur son site qui a fait disparaître du poignet du patriarche Kirill une montre de luxe.

De plus, fin mars, un conflit de voisinage a pris des allures de scandale lorsqu’il a été établi qu’une femme occupait un appartement à une adresse très prestigieuse à Moscou et appartenant au patriarche Kirill.

Enfin, le chef de l’Eglise orthodoxe a été critiqué pour son intransigeance à l’égard de trois jeunes Russes, membres du groupe Pussy Riot, qui encourent une peine de sept ans de détention pour une « prière punk » contre Vladimir Poutine chantée en février dans la cathédrale du Christ-Sauveur à Moscou.

Le patriarche a expliqué ces critiques par le fait que l’Eglise « qui dit ce qui est bien et ce qui est mal » est « devenue embarrassante » pour « la société libérale », cette dernière voulant elle-même définir ces critères.
L’Eglise orthodoxe connaît une renaissance depuis la disparition de l’URSS en 1991.

Près de 70 % de la population russe se déclare orthodoxe, même si le nombre des pratiquants réguliers n’excède pas 5 à 7%, selon divers sondages.

Le patriarche Kirill défend l’Eglise russe frappée par des scandales

par | 15 Avr 2012 | 0 commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Message du patriarche Bartholomée pour la fête de Pâques

Message du patriarche Bartholomée pour la fête de Pâques

Ayant accompli le Carême utile à l’âme, ayant vénéré la Passion et la Croix du Seigneur, nous participons aujourd’hui à Sa glorieuse Résurrection, illuminés par la fête et clamants dans une joie ineffable l’annonce salvatrice: « Christ est ressuscité !»