Accueil 9 Economie / Espace PRO 9 La banque Sovietski, dont Depardieu est le visage, placée sous tutelle

La banque Sovietski, dont Depardieu est le visage, placée sous tutelle

Les autorités russes ont placé vendredi sous tutelle la banque Sovietski, un établissement de taille moyenne dont l’acteur français Gérard Depardieu est le visage dans les publicités, et fermé trois petites banques, le secteur souffrant des effets de la crise économique.

Sovietski, 133e banque russe par les actifs sur 750, a été fondée en 1990 et est basée à Saint-Pétersbourg (nord-ouest). Depuis 2012, Gérard Depardieu apparaît dans ses publicités et sur la page d’accueil de son site internet.



Gérard Depardieu dans une pub improbable pour… par puremedias

Dans un communiqué, la banque centrale explique l’avoir placée sous administration provisoire après avoir identifié « des signes de fragilité financière (…) représentant une menace pour les intérêts des déposants », afin d’évaluer les mesures à prendre pour redresser la situation.

121004170443.jpg

Le système bancaire a été durement ébranlé par l’effondrement du rouble fin 2014, puis par la récession en découlant. Une soixantaine de banques de taille modeste ont été fermées depuis le début de l’année et d’autres parmi les plus importantes, dont VTB, ont été recapitalisées par l’Etat.

Vendredi, trois établissements de plus ont été fermés par la banque centrale: Evrokommerts (Moscou, 251e banque du pays), Greenfieldbank (basée à Moscou, 333e banque du pays) et Doris Bank (Moscou, 341e banque du pays).

Les autorités expliquent vouloir assainir le système bancaire en supprimant ses acteurs les plus fragiles et aux pratiques parfois douteuses.

La banque Sovietski, dont Depardieu est le visage, placée sous tutelle

par | 25 Oct 2015 | 0 commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Combien coûtent à la Russie les sanctions occidentales. Les chiffres jouent à cache-cache.

Combien coûtent à la Russie les sanctions occidentales. Les chiffres jouent à cache-cache.

Le quotidien russe Moskovskii Komsomolets (MK) a déjà annoncé le coût des mesures prises en Russie en réponse aux sanctions occidentales imposées au marché alimentaire par les consommateurs russes. Mais des analyses analytiques sont apparues qui nous permettent d’examiner le problème plus largement et de répondre à la question suivante: combien coûtent les sanctions de la Russie?