Accueil 9 Agenda 9 Expositions 9 ‘La Sainte Russie’ au Louvre du 5 mars au 24 mai 2010

‘La Sainte Russie’ au Louvre du 5 mars au 24 mai 2010

En France, l’exposition-phare ‘La Sainte Russie’ se déroulera au musée du Louvre, au printemps 2010, autour de l’art de la Russie ancienne, depuis sa christianisation au IXè siècle jusqu’au règne de Pierre le Grand début XVIIIè.

L’art russe, des origines à Pierre le Grand

Cette exposition exceptionnelle consacrée à l’art russe ancien offre aux regards l’histoire de la Russie chrétienne, du IXe au XVIIIe siècle.

Celle-ci commence avec l’apparition des « Russes » dans l’histoire et avec les rivalités et luttes d’influence entre Latins, Vikings et Byzantins. Puis surviennent les premières conversions dans la Rous’ de Kiev, qui aboutissent au célèbre « baptême » du prince Vladimir en 988. La Rous’ devient alors définitivement chrétienne et reprend le modèle ecclésiastique de Constantinople. L’art chrétien s’épanouit dans la Rous’, à Kiev, à Tchernigov, à Novgorod, à Pskov, à Vladimir, à Souzdal… hésitant alors entre prépondérance byzantine et tentation de l’Occident latin.

Après la coupure introduite au XIIIe siècle par l’invasion et la domination mongole, l’art chrétien renaît dans toute sa splendeur dans les grands centres de la Russie médiévale, accompagné par un dynamisme monastique sans précédent, tandis que peu à peu s’impose l’ascendant de Moscou. C’est aussi le temps des peintres Théophane, Roublev et Dionisi.

Au XVIe siècle, Moscou, qui se proclame « Troisième Rome » et devient une « Nouvelle Jérusalem », inaugure sous les règnes de Basile III et Ivan IV le Terrible un nouvel âge d’or de l’art russe, qui culmine avec le couronnement d’Ivan le Terrible comme tsar (1547) et avec l’avènement du Patriarcat de Moscou (1589).

Enfin, après le « temps des troubles », les conflits et renouveaux qui traversent le XVIIe siècle sous les premiers Romanov et la réforme de Nikon précèdent les changements politiques et esthétiques radicaux imposés par Pierre le Grand.

En réalité, indépendamment de la tradition byzantine, et bien avant les bouleversements du règne de Pierre le Grand (1682-1725), l’art chrétien en Russie avait déjà depuis longtemps commencé à s’inscrire dans l’histoire politique et religieuse de l’Europe.

Cette exposition bénéficie du mécénat de la Fondation Total, GDF SUEZ et Gazprom.

Informations pratiques :

– Hall Napoléon, sous la pyramide
– Musée Louvre
– Paris / France


Conférences d’histoire de l’art:
– lundi 15 mars 2010 à 12h30 : Présentation de l’exposition « Sainte Russie ». L’art russe, des origines à Pierre le Grand » par Jannic Durand, musée du Louvre, département des Objets d’art.

‘La Sainte Russie’ au Louvre du 5 mars au 24 mai 2010

par | 1 Mar 2010 | 0 commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

youri-penouchkine.jpg
Exposition de l’artiste Youri Pénouchkine

Exposition de l’artiste Youri Pénouchkine

Une exposition de l’artiste de l’école d’art classique de Léningrad Youri Pénouchkine est ouverte au Centre de Russie pour la science et la culture à Paris. Du 14 octobre au 3 décembre, dans les salles du CRSC, seront embellies des tableaux de Youri Pénouchkine, diplômé de l’Institut Ilia Répine, élève d’Andreï Mylnikov et d’Evseï Moïsseïenko.

Les navires russes invités à l’Armada de Rouen

Les navires russes invités à l’Armada de Rouen

Créée en 1989, l’association fête également ses 30 ans en 2019. Sa mission est d’animer et d’organiser des rassemblements de voiliers ou de bâtiments de guerre sur les quais de Rouen, visitables gratuitement par le grand public. Une organisation hors du commun pour cet événement hors du commun, l’Armada rassemble plus de 300 bénévoles au temps fort de la manifestation. Ils donnent, lors de chaque édition, le meilleur d’eux-mêmes pour offrir au public 10 jours exceptionnels.