Accueil 9 Les Russes en France 9 KRUZENSHTERN – Le deuxième plus grand voilier école au monde

KRUZENSHTERN – Le deuxième plus grand voilier école au monde

Kruzenshtern a été construit en 1926 à BremerhavenWesermünde, en Allemagne, sous le nom de Padua. Il a été donné à l’URSS en 1946 en dommage de guerre et rebaptisé du nom l’explorateur allemand du début du XIXe siècle au service de la Russie, Adam Johann Krusenstern (1770-1846).

Il fait partie d’une série de 5 voiliers nommés Flying P-Liners, propriété de la compagnie maritime allemande Ferdinand Laeisz de Hambourg. Sur les quatre sisterships P-Liners encore existants, l’exPadua est le seul encore en activité, principalement à des fins de formation. Après le Sedov, un autre ancien navire allemand, il est le plus grand navire traditionnel encore en exploitation.

Lancé en 1926 comme le dernier des P-Liners, Padua a été commandé comme un cargo, utilisé entre autres pour expédier du matériel de construction au Chili, en Amérique du Sud, revenant avec le salpêtre du Cap Horn. Plus tard, il a transporté du blé d’Australie. Le premier voyage de Hambourg à Talcahuano (Chili) a pris 87 jours. En 1933-1934, il a établi un record de 67 jours de Hambourg à Port Lincoln en Australie-Méridionale. Avant la Seconde Guerre mondiale, il a fait 15 longs voyages au Chili et en Australie. Le voyage le plus rapide qu’il a fait fut en 19381939, de Hambourg via le Chili à l’Australie et de retour à Hambourg en 8 mois et 23 jours sous le commandement du capitaine Richard Wendt.

Le 12 janvier 1946, il fut donné à l’URSS et renommé Kruzenshtern pour être intégrée dans la flotte soviétique de la Baltique. Il a été amarré dans le port de Kronstadt jusqu’en 1961 où il a subi des réparations majeures et une remise en état (par exemple l’installation de ses premiers moteurs) pour ses missions.

Kruzenshtern fait partie d’une flotte de 5 sister-ships allemands, Les Flying P-Liners.

QUATRE-MÂTS BARQUE
CLASSE A
LONGUEUR : 114,5 MÈTRES

De 1961 à 1965, le navire a effectué de nombreuses études hydrographiques et océanographiques pour l’Académie des sciences de l’URSS dans l’océan Atlantique, les Caraïbes et la Méditerranée, et a servi de navire d’entraînement pour les cadets de la marine.

En 1965, il a été transféré au Ministère des pêches de l’URSS à Riga pour être utilisé comme voilier-école pour les futurs officiers des pêches. De 1968 à 1972, une importante modernisation a eu lieu, en installant son ensemble actuel de moteurs et en appliquant sa peinture de coque actuelle – noire avec une large bande blanche, y compris les hublots noirs qui à distance laissent croire que le navire est armé de canons.

En janvier 1981, Kruzenshtern est transféré à l’industrie estonienne des pêches à Tallinn et, en 1991, elle fait partie de la flotte de l’Académie Baltique de la Pêche. Kruzenshtern participe à de nombreuses régates internationales. Après la chute de l’URSS, le financement est devenu un problème, donc des passagers sont pris à bord à cette fin. En 1995/96, elle a fait un voyage autour du monde sur les traces de son homonyme. Il a de nouveau fait le tour du monde en 2005-2006 pour commémorer le 200e anniversaire de la tournée de Kruzenshtern.

Comment le reconnaître aux Grandes Voiles du Havre? C’est le seul quatre-mâts à coque noire !

De 1961 à 1965, le navire a effectué de nombreuses études hydrographiques et océanographiques pour l’Académie des sciences de l’URSS dans l’océan Atlantique, les Caraïbes et la Méditerranée, et a servi de navire d’entraînement pour les cadets de la marine.

En 1965, il a été transféré au Ministère des pêches de l’URSS à Riga pour être utilisé comme voilier-école pour les futurs officiers des pêches. De 1968 à 1972, une importante modernisation a eu lieu, en installant son ensemble actuel de moteurs et en appliquant sa peinture de coque actuelle – noire avec une large bande blanche, y compris les hublots noirs qui à distance laissent croire que le navire est armé de canons.

En janvier 1981, Kruzenshtern est transféré à l’industrie estonienne des pêches à Tallinn et, en 1991, elle fait partie de la flotte de l’Académie Baltique de la Pêche. Kruzenshtern participe à de nombreuses régates internationales. Après la chute de l’URSS, le financement est devenu un problème, donc des passagers sont pris à bord à cette fin. En 1995/96, elle a fait un voyage autour du monde sur les traces de son homonyme. Il a de nouveau fait le tour du monde en 2005-2006 pour commémorer le 200e anniversaire de la tournée de Kruzenshtern.

Comment le reconnaître aux Grandes Voiles du Havre? C’est le seul quatre-mâts à coque noire !

KRUZENSHTERN – Le deuxième plus grand voilier école au monde

par | 31 Août 2017 | 0 commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cercle franco-russe d’Annecy

Cercle franco-russe d’Annecy

Espace local d’information, d’échanges, de rencontres, d’événements, d’apprentissage et de solidarité visant à promouvoir l’amitié franco-russe dans le Pays annécien.

Association Ruslan

Association Ruslan

L’association Ruslan a pour but de promouvoir la langue et la culture russes en France et ainsi renforcer les liens entre la société française et la société russe.

Les gares de Strasbourg et Ekaterinbourg officiellement jumelées

Les gares de Strasbourg et Ekaterinbourg officiellement jumelées

Le programme franco-russe de coopération des gares s’est concrétisé en 2010 avec le jumelage des gares de Moscou Biélorussie et Paris Est, désormais reliées par un train direct (qui transite par Strasbourg depuis décembre dernier), et de Sotchi et Nice, également reliées par un train direct de/vers Moscou Biélorussie.

Jumelage Evreux-Kashira

Jumelage Evreux-Kashira

En Juillet 2016 et en Juin 2018, le Maire d’Évreux Guy LEFRAND s’est rendu à Kashira afin de renouveler les objectifs d’échanges entre les deux villes.

Villa Vassilieff à Montparnasse

Villa Vassilieff à Montparnasse

Marie Vassilieff, boursière des Beaux-Arts de Saint-Petersbourg, vient à Paris en 1907, pour un simple voyage d’études… en fait, elle s’y fixe de façon définitive.