Russie.net le Web franco-russe

Основан в 1997 году!

Accueil 9 Infos 9 International 9 Fillon sur la Russie: « l’intérêt de la France » n’est « pas de changer d’alliance »

Fillon sur la Russie: « l’intérêt de la France » n’est « pas de changer d’alliance »

François Fillon a affirmé jeudi que « l’intérêt de la France n’est évidemment pas de changer d’alliance » en se tournant vers la Russie plutôt que les Etats-Unis, tout en renouvelant sa volonté de « retisser un lien » avec la Russie.

« Ce qui compte dans la politique étrangère que je veux conduire, c’est que la France défende ses intérêts », a affirmé M. Fillon lors du débat télévisé de l’entre-deux-tours de la primaire de la droite.

« Et les intérêts de la France, ce n’est évidemment pas de changer d’alliance, quelle caricature », s’est-il encore exclamé.

« Nous sommes les alliés des Etats-Unis, nous partageons avec les Etats-Unis des valeurs fondamentales que nous ne partageons pas avec les Russes et nous avons une alliance de sécurité avec les Etats-Unis, donc nous n’allons pas la remettre en cause », a poursuivi l’ancien Premier ministre (2007-2012), favori de la primaire.

Interrogé sur les éloges du président russe Vladimir Poutine, qui voit en M. Fillon « un grand professionnel » qui « se distingue fortement des (autres) hommes politiques de la planète », le député de Paris a répondu ne pas avoir « entendu du tout de soutien ».

« Il se trouve que nous avons travaillé ensemble car j’ai été Premier ministre pendant cinq ans et il a été Premier ministre pendant cinq ans », a poursuivi M. Fillon au sujet de M. Poutine. « Ce sont les seules relations que nous avons. »

M. Fillon a toutefois qualifié d' »absurde » la politique conduite par François Hollande à l’égard de la Russie, estimant qu’elle menait ce pays à « se durcir, à s’isoler, à actionner les réflexes nationalistes ».

« Or il se trouve que la Russie est le plus grand pays du monde, bourré d’armes nucléaires donc un pays dangereux si on le traite comme nous l’avons traité depuis cinq ans », a poursuivi M. Fillon. « Ce que je demande c’est que l’on s’asseye autour d’une table avec les Russes sans que l’on demande l’accord des Etats-Unis et que l’on retisse un lien, si ce n’est une confiance, qui permette d’amarrer la Russie à l’Europe. »

Fillon sur la Russie: « l’intérêt de la France » n’est « pas de changer d’alliance »

par | 27 Nov 2016 | 0 commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Love is not Tourism

Love is not Tourism

Depuis l’irruption de la pandémie et la fermeture des frontières, de nombreux couples binationaux qui n’ont pas la chance d’être mariés, pacsés ou concubins sont aujourd’hui contraints de vivre séparés depuis plusieurs mois.