Accueil 9 Prochainement 9 Expositions 9 Exposition Georges Artemoff – « Les années claires » 1920-1950 ( Page )

Exposition Georges Artemoff – « Les années claires » 1920-1950

Venez admirer 80 œuvres de Georges Artemoff réunies pour la 1ère fois, dans la Chapelle du Musée.

georges-artemoff-00.jpgGeorges Artemoff garde de son enfance cosaque, sur les rives du Don, un amour immodéré de la nature. Il forge là un caractère libre et un tempérament très entier, sans concessions, qui vont irriguer sa vie et son oeuvre.

L’école des cadets abandonnée, il se voue très jeune aux beaux-arts qu’il étudie brillamment à Rostov puis Moscou. Une bourse le conduit finalement à Paris en 1913, où il côtoie l’avant-garde.

Après 1938, entre Montagne Noire et Garonne, le sud-ouest devient sa terre de refuge et l’installation pour prés d’une décennie à Sorèze où le chasseur-pêcheur, bientôt père, retrouve l’inspiration.

Pour la 1ère fois, à travers la réunion de près de 80 œuvres sculptées et peintes, l’exposition du musée de Lavaur s’intéresse à cette période riche et féconde de l’artiste, marquée par une manière claire et un dessin sublime, qui tranche assez nettement avec les futures années revéloises.

Georges Artemoff

georges-artemoff-01.jpgGeorges Calistratovitch Artemoff, né le 17 février 1892 à Ourioupinsk en Russie et mort à Revel le 9 juillet 1965, est un peintre et sculpteur français d’origine russe.

Il étudie à Rostov puis à Moscou (1906-1912) et obtient en 1913 une bourse d’étude pour se rendre à Paris.

Il y est accueilli par Ossip Zadkine et fréquente alors Picasso, Soutine, Juan Gris et Modigliani.

Blessé grièvement pendant la Première Guerre mondiale, il rentre en Russie en 1917 et, après l’échec de la contre-Révolution retourne à Paris (1922).

georges-artemoff-02.jpgIl va y produire jusqu’en 1939 toute une série de décors (films, décor du Caveau Caucasien), de peintures inspirées par des séjours en Corse et des sculptures sur panneau ou en ronde-bosse très marquées par le style Art Déco.

En 1928, La Chasse au sanglier obtient la médaille d’or au Salon des artistes décorateurs.

En 1938, il perd son épouse et doit se cacher lors de la Seconde Guerre mondiale. Il se réfugie alors dans le Tarn, à Sorèze puis Revel où il finira sa vie.

Georges Artemoff : « Les années claires » 1920-1950
Musée du Pays Vaurais
81500 Lavaur

Ville de Lavaur
1 rue Jouxaygues
Musée du Pays Vaurais
81500 Lavaur
05 63 58 03 42



Exposition Georges Artemoff – « Les années claires » 1920-1950

par | 9 Mai 2018 | 0 commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *