Accueil 9 Prochainement 9 Expositions 9 Exposition ‘Au Service des Tsars : La garde impériale russe, de Pierre le Grand à la révolution d’Octobre’ ( Page )

Exposition ‘Au Service des Tsars : La garde impériale russe, de Pierre le Grand à la révolution d’Octobre’

Dans le cadre de l’année France-Russie 2010, le musée de l’Armée présente une exposition exceptionnelle consacrée à l’histoire de la Garde Impériale russe.

Fruit d’une co-production inédite avec le musée de l’Ermitage de Saint-Pétersbourg, l’exposition raconte comment, des années 1700 à la Révolution d’Octobre de 1917, l’histoire de la Garde impériale russe – unité de prestige chargée de la sécurité des empereurs – fut intimement liée à celle de la Russie dans le domaine non seulement militaire mais aussi politique, social et culturel.

Invalides_tableau.jpgCette exposition permettra au public de découvrir plus de 150 objets exceptionnels et somptueux : peintures, uniformes, armes ou encore objets d’arts. La majeure partie de ces pièces provient du musée de l’Ermitage : certaines n’avaient encore jamais quitté le sol national. Celles issues des collections du musée de l’Armée et du musée des Cosaques de Courbevoie évoquent le devenir des membres de la Garde après 1917 et l’exil de grandes familles russes à Paris.


Le musée de l’Armée et le musée de l’Ermitage s’associent pour présenter à Paris certaines des plus prestigieuses reliques évoquant le
souvenir de la Russie impériale. L’exposition Au service des Tsars : la Garde impériale russe, de Pierre le Grand à la Révolution d’Octobre
retrace l’histoire brillante et dramatique des unités de la garde impériale qui ont juré « foi et loyauté» aux empereurs de Russie.

Invalides_tsar_costume.jpgNée des bataillons d’amuseurs qui entourent le futur Pierre le Grand dans sa jeunesse, la Garde impériale s’impose, après les batailles de la Grande Guerre du Nord, contre les armées suédoises, comme une unité d’élite capable de porter son rêve d’une Russie rénovée prenant enfin en Europe la place qui lui revient de droit. La Garde assume dès lors une double fonction sur le champ de bataille et dans les palais, au plus près des souverains. À ce titre, elle joue un rôle majeur dans les révolutions qui jalonnent le XVIIIe siècle russe (1725, 1730, 1741, 1762, 1801).

Au cours des guerres du début du XIXe siècle, la Garde se développe et prend une part déterminante aux combats contre l’Empire de
Napoléon Ier, qui incarne à la fois le modèle et le grand rival d’Alexandre Ier. Après l’échec de la révolte des «Décembristes », le 14
décembre 1825, où les unités de la Garde ont joué un rôle
prépondérant, l’empereur reprend en main ces unités d’élite qui redeviennent le plus solide soutien du trône, jusqu’aux ultimes moments du régime, en 1917, et bien au-delà encore par-delà l’exil et les injures du temps. Plus de 150 objets – uniformes, armes, objets d’art, tableaux et estampes – issus majoritairement des
collections de l’un des plus prestigieux musées du monde
font briller un temps, à Paris, le souvenir de cette histoire
où la gloire militaire le dispute sans cesse aux fastes
des bals des palais pétersbourgeois. /
Émilie Robbe, conservateur, département moderne

Musée de l’Armée
Hôtel national des Invalides
129 rue de Grenelle, 75007 PARIS
Standard : 0810 11 33 99 (prix d’un appel local)

Exposition ‘Au Service des Tsars : La garde impériale russe, de Pierre le Grand à la révolution d’Octobre’

par | 9 Oct 2010 | 1 commentaire

1 Commentaire

  1. Anonyme

    Exposition ‘Au Service des Tsars : La garde impériale russe, de Pierre le Grand à la révolution d’Octobre’
    bonsoir,

    Cette exposition va t elle « tourner » en province?

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *