Accueil 9 Infos 9 Politique 9 En Russie, le double bureau de Poutine intrigue

En Russie, le double bureau de Poutine intrigue

Officiellement confiné à Moscou, le président russe est soupçonné d’avoir dupliqué son bureau dans la station balnéaire de Sotchi.

Depuis avril et les premières mesures prises contre la pandémie de Covid-19, Vladimir Poutine travaille dans ce que les Russes ont appelé « le bunker ». Cette pièce équipée d’un bureau et d’une grande télévision est située dans sa datcha, dans la campagne moscovite, où le président enchaîne les visioconférences avec ses ministres, ses homologues étrangers… Le tout est filmé et retransmis par les chaînes d’État.

double-bureau-poutine.jpg

Le « jeu des sept erreurs »

Sauf que le média d’investigation en ligne Proekt a levé un lièvre, en s’appuyant sur des sources au Kremlin et le trajet des vols de la flotte présidentielle. Vladimir Poutine serait la plupart du temps dans sa résidence de Sotchi, au bord de la mer Noire, au sud de la Russie. Il ferait certes des allers-retours fréquents, mais aurait aussi fait aménager deux bureaux identiques pour donner le change.

Depuis l’enquête de Proekt, les internautes se livrent au « jeu des sept erreurs ». Sur les images des interventions du chef d’État, ils détectent un interrupteur « mal placé », un drapeau russe qui n’est pas toujours identique…

En soi, rien de scandaleux de travailler à Sotchi, où il fait 20 °C de plus qu’à Moscou. Mais le sujet est sensible. Dans l’incapacité d’accompagner financièrement sa population, le gouvernement russe a décidé de renoncer à un deuxième confinement. Dans ces conditions, impossible que Poutine apparaisse retranché dans son « bunker » balnéaire au moment où les Russes sont priés de travailler normalement.

Depuis avril et les premières mesures prises contre la pandémie de Covid-19, Vladimir Poutine travaille dans ce que les Russes ont appelé « le bunker ». Cette pièce équipée d’un bureau et d’une grande télévision est située dans sa datcha, dans la campagne moscovite, où le président enchaîne les visioconférences avec ses ministres, ses homologues étrangers… Le tout est filmé et retransmis par les chaînes d’État.

D’autant que le chiffre des 45 000 morts officiels du Covid est en décalage total avec la réalité. L’agence des statistiques russe affirme que le pays a connu 165 000 décès en plus entre avril et octobre 2020 par rapport à 2019.

En Russie, le double bureau de Poutine intrigue

par | 9 Déc 2020 | 0 commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Au tribunal, Navalny dénonce la répression et accuse Poutine

Au tribunal, Navalny dénonce la répression et accuse Poutine

Risquant plusieurs années de prison, l’opposant Alexeï Navalny a estimé mardi au tribunal que son affaire visait à faire peur pour mettre fin au mouvement de contestation croissant des Russes, avant de prononcer un réquisitoire contre Vladimir Poutine.