Accueil 9 Culture 9 Livres 9 Conversations avec Poutine ( Page )

Conversations avec Poutine

Jamais Vladimir Poutine ne s’était livré aussi librement que lors de ces cinquante heures d’entretiens avec le grand cinéaste Oliver Stone.

Un huis clos absolument fascinant. Voici l’interview complète, où le maître du Kremlin aborde sa vie personnelle, revenant sur son parcours, son enfance et sa vie de famille, mais où il nous révèle également sa vision sur des sujets aussi variés et brûlants que les relations russo-américaines, le conflit syrien, la liberté de la presse ou le traitement des homosexuels dans son pays.

Au-delà des questions de société ou des enjeux géopolitiques, ce sont les secrets d’une personnalité surprenante que Vladimir Poutine dévoile pour la première fois au réalisateur de Platoon. Un document unique.

Biographie d’Oliver Stone
Oliver Stone est l’un des réalisateurs américains les plus talentueux. De nombreuses fois oscarisés, ses films sont tous des succès mondiaux (Midnight Express, Né un 4 juillet, Wall Street ou encore Platoon).

Conversations avec Poutine

par | 8 Nov 2017 | 0 commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vème édition du Salon Russkaya Literatura

Vème édition du Salon Russkaya Literatura

Cette cinquième édition du Salon Russkaya Literatura sera l’occasion de faire le tour d’horizon de toutes ces tendances du moment. Pour nous éclairer, nous avons invité quelques-uns des meilleurs dramaturges, metteurs en scène et poètes russes contemporains.

La terreur rouge en Russie (1918-1924) de Sergueï Melgounov

La terreur rouge en Russie (1918-1924) de Sergueï Melgounov

Témoin des atrocités commises par les bolcheviks pendant les premières années ayant suivi le coup d’Etat d’octobre 1917, Sergueï Melgounov était persuadé que son devoir d’historien était de rassembler des documents sur la « terreur rouge ».

Journal (1867) d’Anna DOSTOÏEVSKI

Journal (1867) d’Anna DOSTOÏEVSKI

Le Journal constitue, par sa constante véracité, un document unique sur la vie d’un couple. Torturé, malade, inquiet, puéril dans ses entêtements, haïssable dans ses mesquineries, Dostoïevski est là, extraordinairement vivant et proche.