Russie.net, le web franco-russe

Основан в 1997 году

Accueil > Infos > Politique > Conversations avec Monsieur Poutine

Conversations avec Monsieur Poutine

Documentaire du réalisateur américain Oliver Stone

France 3 diffuse à partir du 26 juin, à 20h50, Conversations avec Monsieur Poutine, le nouveau documentaire du réalisateur américain Oliver Stone.

Le film fait l’événement, lundi 26 juin, sur France 3. La chaîne va diffuser Conversations avec Monsieur Poutine, le nouveau documentaire du réalisateur américain Oliver Stone, qui condense près de cinquante heures d’entretiens avec le président russe. Interrogé lundi sur Europe 1 à propos de cette œuvre en quatre parties, Oliver Stone dit avoir "voulu rendre le travail intéressant".

"Il faut rester courtois"

Comment répond-il aux accusations de complaisance envers le président russe ? "Je ne sais pas si [Vladimir Poutine] aurait continué si j’avais accepté la routine habituelle des journalistes occidentaux (...) qui sont trop durs dans leurs questions pour prouver leur virilité", se justifie-t-il. "Parfois, ça peut donner quelque chose, mais quand on parle à un dirigeant qui est au pouvoir depuis seize ans et a beaucoup d’expérience (...), je crois qu’il faut rester courtois. A moins qu’il n’y ait un écart avec la réalité qui soit spectaculaire, je ne veux pas l’interrompre", conclut-il.

Oliver Stone ne cache pas une certaine fascination pour celui qui a été élu ces quatre dernières années "homme le plus puissant du monde" par le magazine Forbes. "Poutine a, je crois, su stabiliser l’économie russe, en la protégeant de certaines dérives et en encadrant les oligarques", assume-t-il d’ailleurs dans Les Inrocks.

"Un document de notre époque"

"On a dû se voir une quinzaine de fois et on en a fait un documentaire", résume Oliver Stone. Il a remonté le fil de ces deux dernières années, de 2015 à 2017, et a essayé d’aborder le plus de thèmes possible. "C’est un document de notre époque sur un des hommes les plus puissants du monde. (...) Au début je ne pensais pas que ça marcherait pour un documentaire, parce que Poutine n’est pas aussi imposant que Chavez ou Castro. Eux étaient pittoresques, géants... Lui est plus modeste", relate cependant le réalisateur.

Diffusion : lundi 26, mercredi 28 et jeudi 29 sur France 3 à 20h50.

 

 

© lundi 26 juin 2017, par Russie.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

Dernières brèves

  • La Traversée des Alpes du général Souvorov il y a 220 ans (Divonne-les-Bains)

    La Traversée des Alpes du général Souvorov il y a 220 ans du vendredi 25 au dimanche 27 octobre 2019
    Vendredi 25 octobre à 18h : La traversée des Alpes de Souvorov film documentaire de Tatiana Denisova en russe, sous-titres en français. Durée 50′. Entrée libre.
    Dimanche 27 octobre à 15h : 220 ans de la (...)
    ----------------------
  • Бесплатное кафе для пенсионеров открылось в Москве

    Кафе петербургского благотворительного фонда «Добродомик», где пенсионеры могут бесплатно обедать, заработало 7 октября в Москве на Тушинской улице, 12.
    В ближайшее время, по словам организаторов, будет торжественное открытие, сейчас заведение работает в тестовом режиме. Обедать бесплатно пенсионеры могут с 12.00 до 16.00 по (...)
    ----------------------
  • “Retour à Kotelnitch” et rencontre avec le réalisateur - Jeudi 17 octobre à 20h

    Kotelnitch est une petite ville à 800 kilomètres à l’est de Moscou. L’auteur y est d’abord allé sur les traces d’un prisonnier de guerre hongrois qui avait passé 55 ans, oublié de tous, dans un hôpital psychiatrique.
    Il y est retourné une première fois faire ce qu’il croyait alors être un film (...)
    ----------------------