Russie.net le Web franco-russe

Основан в 1997 году!

Accueil 9 Infos 9 Politique 9 13 membres du parti de Limonov jugés pour « extrémisme » à Saint-Pétersbourg

13 membres du parti de Limonov jugés pour « extrémisme » à Saint-Pétersbourg

Treize membres du parti national-bolchevique de l’écrivain Edouard Limonov vont être jugés pour « extrémisme », a annoncé mercredi le comité d’enquête russe, qui a transmis le dossier à la justice, une affaire qualifiée de « politique » par le mouvement.

« L’activité du parti national-bolchevique, interdit en 2007, a été relancée à Saint-Pétersbourg par Andreï Dmitriev, avec pour objectif d’exprimer l’intolérance à l’égard des hauts responsables du pays« , a affirmé dans un communiqué de presse le Comité d’enquête de Saint-Pétersbourg (nord-ouest).

Cet organe chargé des investigations criminelles en Russie accuse également les partisans d’Edouard Limonov d’avoir eu pour objectif « la diffusion de publications extrémistes, l’organisation de manifestations non autorisées ».

Andreï Dmitriev, dirigeant local du parti, a dénoncé des poursuites entamées pour des « mobiles politiques ».

« L’affaire est fabriquée par des services de sécurité. La présidentielle est passée donc ils n’hésitent plus à poursuivre l’opposition« , a-t-il déclaré à l’AFP.

Selon lui, le procès va commencer dans les jours à venir.
Le Premier ministre Vladimir Poutine a été élu le 4 mars avec près de 64% des voix pour un troisième mandat au Kremlin après ceux effectués en 2000-2008.

L’homme fort de la Russie, cible d’une vague de contestation sans précédent depuis les législatives de décembre, sera investi au poste de président le 7 mai pour un mandat de six ans.

13 membres du parti de Limonov jugés pour « extrémisme » à Saint-Pétersbourg

par | 29 Mar 2012 | 0 commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La diaspora bélarusse, russe et ukrainienne était réunie aujourd’hui Place du Trocadéro à Paris

La diaspora bélarusse, russe et ukrainienne était réunie aujourd’hui Place du Trocadéro à Paris

La diaspora bélarusse, russe et ukrainienne était réunie aujourd'hui Place du Trocadéro à Paris pour dénoncer l’arrestation arbitraire du militant politique russe Alexeï Navalny et demander sa libération immédiate ainsi que celle de tous les prisonniers politiques en Russie et au Bélarus.