Accueil 9 Voyage en Russie 9 La région de Stavropol

La région de Stavropol

La situation géographique de la région de Stavropol est unique. Elle est située sur le 45ème parallèle à la zone frontalière entre l’Europe et l’Asie, la mer Noire et la mer Caspienne. Dans l’Antiquité, la Grande Route de la Soie traversait la région. La région de Stavropol est devenue la porte de la Russie dans le Caucase.

Jusqu’à la deuxième moitié de XVIIIe siècle, les terres situées dans les parties les plus basses de la Volga, du Don et du Kouban représentaient une partie peu peuplée de la Russie, puisque la grande majorité de ces terres étaient sous la domination de l’empire Ottoman, dont la place forte se trouvait à Azov, dans la région actuelle de Rostov.

A ce moment là, les signes du déclin de l’Empire étaient de plus en plus évidents et les seigneurs turcs cherchaient refuge dans la guerre. En 1768, ils déclarèrent la guerre à la Russie, mais ils furent vaincus par les troupes russes, sous le commandement de P.A. Roumiantsev et A.V. Souvorov.

Selon les conditions du traité de paix de Kioutchouk-Kaiinardjirskii, la Turquie perdit en 1774 sa souveraineté sur le territoire de la Crimée et reconnu la nouvelle frontière entre la Turquie et la Russie.

A partir de ce moment là commença l’occupation des terres de la région caucasienne par les populations russes et ukrainiennes, ainsi que par les populations originaires d’Allemagne et d’Italie, sur invitation des tsars
russes. En 1777, sur ordre de l’Impératrice Catherine II fut fondée la forteresse de Stavropol, sur la ligne de fortification d’Azov – Mozdok, forteresse autour de laquelle se forma alors le centre administratif de la
ville-province de Stavropol, qui est actuellement le centre de la région de Stavropol.

Pendant plus de deux siècles, sur le territoire de Stavropol la population devint multinationale et les bases d’une cohabitation des peuples ayant des racines ethniques et religieuses diverses se sont établies.

La région de Stavropol fut rendue célèbre grâce à des personnes éminentes telles que l’ancienne combattante de la première guerre mondiale R. M. Ivanova. Elle fut décorée de l’Ordre de George le Victorieux à titre posthume. C’est un cas unique dans l’histoire de l’armée russe. De même le Général de l’armée R. Ya. Apanasenko, héros des deux guerres mondiales et de la guerre civile, est né et est enterré ici.

A. I. Soljenitsine est devenu un auteur célèbre, publiciste et lauréat du prix Nobel. I. A. Bourmistrov, notre compatriote, fut le premier dans l’histoire de la Marine de guerre de l’URSS, qui reçut le titre de Héros de l’Union Soviétique.

B. V. Petrovskii, ancien ministre de la santé d’URSS, originaire lui aussi de Stavropol fut décoré de la médaille d’or de l' »éminent chirurgien mondial » pour ses remarquables travaux et son apport personnel sans
précédent dans le développement de la chirurgie mondiale. Féodosii Le Caucasien, qui habitait aussi à Stavropol, se rendit célèbre par les soins miraculeux qu’il prodiguait, et son nom fut rajouté à la liste des Saints.

Beaucoup de natifs de la région de Stavropol sont devenus des hommes d’État et politiques: Yu. V. Andropov Secrétaire Général du Parti Communiste de l’Union Soviétique, M. S. Gorbatchev Secrétaire Général du Parti Communiste de l’Union Soviétique, Président de l’URSS, lauréat du prix Nobel et bien d’autres.

Aujourd’hui la région de Stavropol a une grande importance géopolitique, elle est située à la frontière de 9 sujets de la Fédération de Russie, gère efficacement la coopération des partenaires d’affaires, la logistique des marchandises et des flux monétaires sur les marchés intérieurs et extérieurs.

La superficie de la région de Stavropol est de 66.200 km², la longueur des frontières est près de 1500 kilomètres, la population est de 2,7 millions de personnes. Le nombre de la population active est de 1,16 millions de personnes. L’age moyen des travailleurs est 39 ans.

La région est et reste un endroit ou il fait bon vivre et le joyaux de la Russie.

La région de Stavropol

par | 24 Fév 1999 | 0 commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La cathédrale du Christ-Sauveur à Moscou

La cathédrale du Christ-Sauveur à Moscou

Détruite dans les années 1930 sur ordre de Staline pour y construire une immense piscine ouverte, la Cathédrale du Christ-Sauveur est reconstruite après la chute du communisme.

Croisières fluviales en Russie

Croisières fluviales en Russie

Propices à l’émerveillement et au romantisme, les bateaux de croisière sont aujourd’hui de véritables centres de villégiature flottants où vous serez à même de vivre une expérience exaltante et riche d’aventures au hasard des destinations que vous aurez la chance de découvrir.

Le visa électronique russe continue son évolution

Le visa électronique russe continue son évolution

Depuis le 28 Janvier 2020, les ressortissants de 53 pays, déjà éligibles à l’obtention d’un eVisa pour visiter Saint-Pétersbourg (et la région de Leningrad) et Kaliningrad (et sa région), peuvent réclamer un visa en ligne pour découvrir la partie extrême-orientale de la Russie.

Mtsensk et le Loubok

Mtsensk et le Loubok

Cette petite ville historique fortifiée a été fondée en 1146. Au XIVe siècle, la ville passe sous le règne des Chevaliers Teutoniques (1320 -1504). A cette époque, Mtsensk est entourée de vallées verdoyantes, de forêts profondes et de lacs de couleur bleu qui s’emparent de notre imagination.