Russie.net

Le Web franco-russe

Accueil > Gastronomie > Kindzmarauli, le vin géorgien préféré de Staline

Kindzmarauli, le vin géorgien préféré de Staline

Particulièrement touchée, la viticulture exportait 70 % de sa production vers la Russie, soit 10 % des recettes du pays à l’export. Cette année, Moscou a interrompu les importations de vin et d’eau minérale géorgiens, invoquant des raisons sanitaires.

La Kakhétie est la première région productrice, célèbre depuis des centaines d’année pour ses vins et ses nombreuses caves, parmi les vins blancs secs : les Gourdjaani, Terta, Tsinandali et Vasisoubani ; parmi les vins rouges, les Kindzmaraouli, Khvanchkara, Moukouzani, Naparéouli, Ojaleshi, Saperavi, Teliani, Tibaani ; parmi les vins pétillants, le Manavi.

Kindzmaraouli

Cette cave viticole soviétique a été privatisée. Son vignoble possède 150 hectares de vignes, à Kvareli, à 150 km à l’est de Tbilissi. Au pied des cimes enneigées du Caucase, d’un mélange de cépages locaux, de merlot et de cabernet achetés en France, naît le kindzmarauli, un vin rouge primé à l’étranger, l’un des préférés de Staline.

La Géorgie a notamment perdu 50 millions de dollars à la suite de l’interdiction des vins géorgiens en Russie en mars 2006. Chaque année, les émigrés géorgiens (ils seraient 1,5 million) enverraient entre 350 millions et 1,2 milliard de dollars au pays.

Les sanctions économiques russes ont coûté 100 millions de dollars à la Géorgie en 2006, a annoncé la Banque centrale géorgienne dans un rapport. La Géorgie a notamment perdu 50 millions de dollars à la suite de l’interdiction des vins géorgiens en Russie en mars 2006 et 13 millions à la suite de de l’interdiction de liaisons aériennes, terrestres et postales.

Particulièrement touchée, la viticulture exportait 70 % de sa production vers la Russie, soit 10 % des recettes du pays à l’export. Cette année, Moscou a interrompu les importations de vin et d’eau minérale géorgiens, invoquant des raisons sanitaires. Jusqu’à l’année dernière, la Géorgie exportait un million de bouteilles en Russie, soit 60 % de sa production.

© mercredi 2 mai 2007, par Russie.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.