Russie.net

La communauté russe en France et infos sur la Russie

Accueil > Culture > Littérature russe > Evtouchenko Evgueni Aleksandrovitch

Evtouchenko Evgueni Aleksandrovitch

Evgueni Aleksandrovitch Evtouchenko, poète russe, est né le 18 juillet 1933, à Zima (’zima’ signifie ’hiver’ en Sibérie). Il est un poète russe, qui se distingua également comme acteur et réalisateur de cinéma. Représentant emblématique de la génération du dégel intellectuel après la mort de Staline, il fut l’une des premières voix humanistes à s’élever en Union soviétique pour défendre la liberté individuelle.

En 1961, la Literatournaïa Gazeta publie les poèmes d’Evguéni Evtouchenko, dont le premier, Babi-Yar, raconte la terrible histoire de Babi-Yar, nom d’un fossé près de Kiev où fut découvert un charnier de près de 100.000 personnes massacrées, par les nazis, en octobre 1941. Impressionné, Chostakovitch compose un premier mouvement, avant de lui adjoindre quatre autres textes du poète, formant ainsi les cinq mouvements pour chœur d’hommes de son antépénultième symphonie.

Les années 1955-1965 ont été marquées incontestablement par l’évolution de la sensibilité poétique. C’est ainsi que, par la suite, commencèrent à proliférer les innombrables ’lectures’ de poésie qui se répandirent à travers toute la Russie et qui s’accompagnèrent peu à peu de manifestations variées - colloques, débats, salons, expositions.

Evguéni Evtouchenko lisait ses poèmes devant des assemblées qui furent aussi considérables que le fut Woodstock pour les chanteurs de rock-music... On a appelé cette courte période de renouveau post-stalinien allant de la fin des années cinquante au début des années soixante le "dégel".

Il incarna, lors du « dégel » littéraire des années 1954-1963, l’aspiration de sa génération à la liberté, après les excès du stalinisme (les Éclaireurs de l’avenir, 1952 ; la Troisième Neige, 1955 ; la Promesse, 1957 ; la Pomme, 1960 ; la Centrale hydroélectrique de Bratsk, 1965 ; les Baies sauvages de Sibérie, 1981). Depuis, les livres d’Evtouchenko s’arrachaient par centaines de milliers d’exemplaires en quelques heures.

"Le poète est plus qu’un poète en Russie" ­ - disait-il à l’époque. Il représente aujourd’hui une génération de classiques vivants, préside divers commissions et comités. Ses œuvres sont volontiers publiées par les maisons d’éditions et les revues respectables, afin de renforcer la solidité du catalogue des auteurs. Il vit aujourd’hui entre les États-Unis et Moscou.

Pour qu’on ne mette plus des orphelins au monde,
Pour que, toujours, les hommes mangent à leur faim
Pour que les innocents n’aillent pas en prison,
Pour que plus jamais un coup de feu ne résonne

Evgueni Evtouchenko

© lundi 17 décembre 2007

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document