Russie.net

La communauté russe en France et infos sur la Russie

Accueil > Voyage en Russie > Moscou et les environs

Moscou et les environs

Moscou la Rouge aux milles coupoles dorées trébuche et titube aux rythmes de sa nouvelle révolution : dès que Lénine a été déboulonné, le règne du billet vert a commencé dans l’ex-empire communiste.

Moscou n’attend pas. Et si des babouchkas tendent la main dans le métro, d’autres vendent du poisson séché et du pain frais sur la place Pouchkine face au McDonald’s gigantesque qui ne désemplit pas.

Les étudiants peuvent en un repas y laisser leur bourse mensuelle. Aussi travaillent-ils souvent dans les petits kiosques qui occupent les trottoirs de Moscou : mini drugstores débordant de vodkas russes et importées, chocolat et parfums de Paris hors de prix.

Guide touristique

- Aéroports
- Adresses utiles
- Ambassade de France
- Hôtels

Vie pratique

- Transport
- Métro
- Magasins
- Restaurants
- Restauration rapide : ’Bistro’.

Ville d’art

- Musée Beaux-arts Pouchkine
- Galerie Tretiakov
- Roublev et le monastère
- Salles d’exposition
- Manège.

Ville de musées

- Musées historiques
- Musées d’art
- Musées scientifiques
- Musées littéraires
- Musées appartements.

Au départ de Moscou...

- Anneau d’Or
- Yaroslav
- Kostroma
- Yasnaïa Poliana et Tolstoï
- Parc-musée Kolomenskoe.

Capitale de la Russie

- Douma
- Académie des Arts et Sciences
- Université d’État
- Cathédrale du Christ-Sauveur.

Capitale de la culture

- Théâtre Bolchoï
- Le ballet au Bolchoï
- Mkhat, théâtre d’art
- Théâtre Obraztsov
- Cirque de Moscou.

Ville classée Unesco !

- Monuments à visiter
- Kremlin et la Place Rouge
- Monastère Novodevitchi
- Cathédrale de Basile le Bienheureux.

Ville de promenades

- Parcs
- Ostankino - Vdnkh
- Rue Tverskaya, ancienne rue Gorki
- Arbat et Kalininsky prospect.

Moscou la glorieuse

- Arc de Triomphe
- Poklonnaïa Gora
- Grattes-ciels staliniens.

Près de la Place Rouge en chantier, la nébuleuse extrémiste de vieux bolcheviques, cosaques et Rambos slaves agitent les portraits de Staline et de Jirinovski.Plus loin et en musique, sous les éclairages Coca-Cola. Les adeptes de krishna dansent pieds nus sur les trottoirs défoncés. Moscou se réveille : pour certains, le cauchemar est quotidien. Les "novoriches" en BMW vrombissent d’hôtels en restaurants, bardés de Cartier et de téléphones portatifs, rivalisent de vitesse avec les Mercedes gorgées de jeunes en survêtement Adidas et au crâne rasé.

Moscou l’irrationnelle trépide et ne se calme qu’au détour d’une avenue délabrée aux peintures rocailleuses ocres et vertes. Tchekhov surgit et c’est Moscou la nostalgique au son d’une balalaïka du Slavianskii Bazar, où dînaient les plus grands de la littérature russe. Dans Moscou l’affairiste, les "biznessmeni" et autres cadres du parti reconvertis s’initient aux techniques du "ménédjment" et du "kompiouter". Sur la rue Tverskaïa, un jeune milicien en uniforme kaki tend sa main à une gitane. Que lui réserve l’avenir ?


Plan de Moscou :